REGF, CXCR4 et PTEN comme facteurs pronostiques et prédictifs de métastases en pathologie tumorale

par Jean-Philippe Spano

Thèse de doctorat en Pharmacologie moléculaire

Sous la direction de Remi Fagard.

Soutenue en 2004

à Paris 13 .


  • Résumé

    Nous avons étudié la valeur pronostique du REGF chez des patients atteints de cancer colorectal (CCR) et démontré une plus forte proportion d'expression de REGF dans les stades T3 par rapport aux stades T4, mais sans démontrer un impact de l'hyper-expression de REGF sur le pronostic et la survie des patients étudiés. Les résultats de notre étude portant sur l'expression de CXCR4 chez des patients opérés d'un cancer bronchique (CBNPC) à un stade précoce, ont montré que l'expression de CXC nucléaire est associée à une meilleure survie des patients e��tudiés dans notre étude, avec un taux de survie globale à 5 ans de 93 % et 52 % pour les patients ayant une forte et une faible expression nucléaire respectivement. Nous avons démontré dans notre travail que la perte d'expression de PTEN n'est pas un événement rare dans les stades I de CBNPC ; cependant, il ne peut pas être considéré comme un facteur pronostique potentiel à ce stade précoce de la maladie, à l'inverse d'autres cancers. La nécessité incontournable d'analyser un ensemble de ces molécules et la nécessité de mieux définir leur objectif sous-jacent ainsi que leurs potentielles applications thérapeutiques, sont discutées dans cette thèse.

  • Titre traduit

    Apostosis induction and reversion of multidrug resistance by flavonoid and intrace llular target of flavonoid in cancer cells


  • Résumé

    EGFR, in our study, was found to be overexpressed in colorectal cancer patients and was significantly associated with TNM stage T3 and not with overall survival. Concerning CXCR4 study, strong CXCR4 positive nuclear staining was associated with a significantly better outcome in early-stage NSCLC. Interestingly, the 5-year metastasis rates were 23. 5 % and 34. 1 % in patients with CXCR4-positive and CXCR4-negative nuclear expression, respectively. The loss of PTEN expression has been supported as a prognostic marker. We retrospectively analysed PTEN expression in resected stage I non-small cell lung cancer (NSCLC) and found no statistically significant relationship between PTEN expression and outcome, in contrary to other tumours. The mechanisms underlying this clinically and biologically important findings and their impact in potential therapeutic strategy are discussed in this work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (131 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 122-131

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2004 033
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.