Le débat sur la maîtrise des armes à feu aux États-Unis de 1911 à 2000 : les cas de l'État de New York et du Texas

par Didier Combeau

Thèse de doctorat en Anglais. Civilisation américaine

Sous la direction de Alain Geoffroy et de Sophie Body-Gendrot.

Soutenue en 2004

à La Réunion en cotutelle avec Paris 4 , en partenariat avec Université Paris-Sorbonne (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le débat sur la maîtrise des armes à feu (gun control) débute en 1911 dans l'État de New York, et prend progressivement une dimension nationale, pour devenir à la fin du siècle une question de société de premier plan. E n prenant pour études de cas les États de New York et du Texas, il s'agit ici de cerner les déterminants sociétauxxqui ont maintenu celui-ci dans une impasse pendant neuf décennies, et de montrer que les causes de ce blocage, volontiers présentées comme contingentes (héritage de la frontière et de l'expansion territoriale), sont en fait bien plus liées à la structure même de la société américaine. La validation de cette première hypothèse dessine un second axe de recherche, qui questionne à la fois l'apport du droit aux armes à l'idéal démocratique et les dangers que leur prolifération fait courir à la démocratie. L'hypothèse envisagée alors est que ces dangers ne se déclinent pas seulement en termes de santé publique, mais aussi en termes proprement politiques.

  • Titre traduit

    Thegun control debate in the United States between 1911 and 2000; the cases of New York State and Texas


  • Résumé

    The gun control debate, initiated in New York in 1911, gradually took on a national dimension to become, at the end of the century, a pominent social issue. Using New York State and Texas as case studies, our aim is to outline the deciding societal factors that have maintained the debate in a deadlock for nine decades, and to show that the causes of such a stalemate, readily depicted as a consequence of particular circumstances (such as the heritage of the frontier and of territorial expansion), are actually much more a consequence of the very structure of american society. The validation of this first hypothesis allows this research to develop along a second axis, which tackles both the contribution of the right to keep and bear guns to democracy and the threats that the proliferation of firearms represents for a democratic system. Our claimis that those threats should not be assessed simply in terms of public helth, but also in terms that are properly political.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Belin à Paris

Des américains et des armes à feu : violence et démocratie aux États-Unis


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (412 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 346-389. Notes bibliographiques. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Belin à Paris

Informations

  • Sous le titre : Des américains et des armes à feu : violence et démocratie aux États-Unis
  • Dans la collection : Histoire & société , 1243-003X
  • Détails : 1 vol. (271 p.)
  • ISBN : 978-2-7011-4603-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 247-259. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.