Les formes de la sociabilité électronique : une sociologie des activités d'écriture sur internet

par Julia Velkovska

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Louis Quéré.

Soutenue en 2004

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse étudie les interactions écrites se déroulant en temps réel ou différé sur internet (chats, forums, et listes de discussion) et l'émergence d'identités de relations et de collectifs. L'enquête bat en brèche les analyses qui présentent internet comme un espace d'échange libre et ouvert aux rencontres de différences. Pour rendre compte de cet environnement, les recherches doivent s'attacher à décrire les interactions électroniques indépendamment de modèles idéaux - tels que les échanges thématiquement structurés et la conversation en face à face - par rapport auxquels elles feraient figure de modes de communication appauvris. Cette thèse montre donc que les activités d'écriture électronique méritent d'être étudiées pour elles-mêmes, afin d'élucider comment elles engagent ceux qui entendent y participer à produire activement leurs identités, leurs relations et des collectifs, c'est-à-dire à constituer internet comme un média de communication.

  • Titre traduit

    The forms of electronic sociability : a sociology of writing activities on the internet


  • Résumé

    This research studies synchronous and asynchronous written electronic interactions on internet : chats, newsgroups and discussion lists. The detailed analysis of electronic writing shows how this activities constitute identities, relationships and collectives. This praxeological analysis refute the conceptions of internet as a space where one can exchange freely and which is open to the meeting of different opinions and more generally of difference between people. Usually, the studies of electronic interactions qualify them as impoverished in comparison to other communication models which are taken for granted by the analysis such as thematically structured exchanges or face to face conversation. This research shows that electronic interactions must be analyzed for themselves in order to understand how they engage particpants to actively produce identities, relations and collectives, i. E. To constitute internet as communication media.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (695-171 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.675-689. Glossaire

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2004-39
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12242
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.