Reengineering et environnements de qualité : une analyse contextualiste

par Juan Ramis Pujol

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Philippe Hermel.

Soutenue en 2003

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Les pressions de l'environnement concurrentiel semblent être à l'origine d'une volonté des entreprises pour s'améliorer. Des démarches de qualité et, plus récemment, des projets de reengineering ont été poursuivis par des entreprises qui recherchaient des améliorations dans la performance de leurs processus. Reengineering et qualité sont des concepts ayant des origines pratiques loin des traditions de la théorie des organisations. Cette thèse vise à comprendre comment se génère la réussite des projets de reengineering dans des environnements de qualité, et essaie d'améliorer l'ancrage des ces deux concepts dans la théorie des organisations. L'effet d'un environnement de qualité, et par extension d'un contexte donné, sur le réussite du reengineering peut être globalement analysé sous les apports de la théorie de la structuration. D'autres analyses plus fines sont basées sur des théories du changement planifié et, notamment, la dimension "apprentissage" du changement qui est développée dans cette thèse de façon privilégiée. La réussite des projets de reengineering est étudiée à partir des articulations en provenance des environnements de qualité, des articulations émergentes d'autres éléments du contexte, des problèmes liés à la réalisation de ces projets, et des impacts organisationnels directs ou indirectement associés. A partir de cette grille de lecture, cinq projets de reengineering dans cinq entreprises différentes sont étudiés suivant une analyse dimensionnelle de contenu. Une analyse longitudinale est aussi réalisée sur une des entreprises. Les étapes clés pour la réussite d'un projet de reengineering se révèlent être la " mise en œuvre " et le " suivi " après mise en œuvre. Les étapes initiales semblent avoir un moindre poids pour la réussite des projets mais leur bonne réalisation est importante pour les étapes clés suivantes. Pour ce qui concerne la "mise en œuvre", des éléments culturels, structurels et comportementaux jouent un rôle essentiel. Les apports essentiels des environnements de qualité, notamment la maîtrise des processus et le système de mesure, s'inscrivent plutôt dans la dernière des étapes : " le suivi ". Cette dernière étape est constituée d'efforts et d'actions distincts qui méritent d'être spécifiés. Ainsi, nous proposons de la sous-diviser en trois étapes différentes : "standardisation", "suivi" (proprement dit) et "améliorations additionnelles".

  • Titre traduit

    Reengineering and quality environments : a contextualist analysis


  • Résumé

    Environmental pressures seem to be at the base of a will of organisations to improve themselves. Quality programs and, more recently, reengineering projects are put in place by organisations searching for process improvement. Reengineering and quality are concepts that are positioned far from the tradition of organisational theory. This dissertation focuses on the generation of success of reengineering in quality environments and, furthermore, tries to strengthen the links of both these two concepts to organisational theory. Influence of a quality environment, and more largely a given organizational context, on the success of a reengineering project can be globally analysed thanks to the contribution of 'structuration' theory. Other more precise analyses are based on planned change theory and, particularly, on the "learning" dimension of change. The success of reengineering projects is studied through the articulations (interdependences) coming from the quality environments, the articulations emerging from other contextual elements, the problems linked to the realization of these projects, and the associated direct and indirect organisational impacts. This theoretical framework is used to study five reengineering projects in five different organisations following a content dimensional analysis. A longitudinal analysis is also pursued in one of these organisations. The "implementation" and the "follow-up" are the reengineering key stages for success. The initial stages seem to have a weaker weight for the success of the reengineering project even though they have an influence on the quality of the following stages. Concerning the "implementation" stage, structural, cultural and behavioural aspects are important. The elements from the quality environment, particularly process management and a measurement system, are essential during the last stage : "follow-up". This last stage is composed of distinct efforts which deserve further specification. We propose to sub-divide this last stage in three different stages : "standardisation", "follow-up" and "additional improvements".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 797 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. f. 480-501

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 658.406 RAM

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1841-2003-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.