Infini et "civil conversazione" dans la pensée de Giordano Bruno

par Luca Salza

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Bruno Pinchard et de Gianfranco Borrelli.

Soutenue en 2003

à Tours , en partenariat avec Università degli studi di Napoli Federico II (autre partenaire) .


  • Résumé

    Notre recherche sur Giordano Bruno tourne essentiellement autour de deux axes théoriques fondamentaux, que l'on peut résumer grâce au commun dénominateur qui est sa conception révolutionnaire de l'infini. En effet, d'une part, nous nous sommes appliqués à souligner le lien qui existe dans la pensée brunienne entre la réforme de l'entendement, opérée par le biais de la mnémotechnique, et l'affirmation de l'infini. D'autre part, nous avons voulu faire remarquer que la réflexion de Bruno ne tourne pas exclusivement autour de thèmes métaphysiques et épistémologiques. Il s'agit aussi d'une véritable philosophie de l'affirmation. L'infini, même s'il diminue objectivement l'homme, n'implique pas que l'on abandonne une pensée " civile ". Bruno cherche toujours à unir son naturalisme à la praxis, l'infini au " lien " politique.

  • Titre traduit

    Infinite and "civil conversazione" in the thought of Giordano Bruno


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 481f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 431-461f. Index.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11150
  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 11149
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.