Armand Carrel, 1800-1836 : un républicain réaliste

par Gilles Crochemore

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Anne-Marie Sohn.

Soutenue en 2003

à Rouen .


  • Résumé

    Armand Carrel(1800-1836) fut considéré par ses contemporains comme le plus grand journaliste de son époque. Partageant avec la génération née autour de 1800 la même formation au lycée impérial, l'expérience de la Charbonnerie et de l'insurrection, Carrel n'est pourtant pas un des bénéficiaires de la curée qui recompense les héros de la Révolution de Juillet 1830. Resté seul à la tête du National, il transforme cette feuille en organe anti-gouvernemental puis républicain, respecté et craint du pouvoir. Tué lors d'un duel sordide par le créateur de la presse populaire, Emile de Girardin, le 24 juillet 1836, Carrel est un bon exemple du passage à la République d'un homme qui, sans tradition familiale, puise son engagement à travers l'expérience du libéralisme des années 1820. Avec quarante ans d'avance, Armand Carrel aboutit au même constat que son éternel rival, Adolphe Thiers, pour qui une République garante de l'ordre reste en fin de compte le régime qui divise le moins les Français.

  • Titre traduit

    Armand Carrel, 1800-1836 : a realistic republican


  • Résumé

    Armand Carrel(1800-1836) was considered by his contemporaries to be the greatest journalist of his time. Although he had, in common with others of his generation, studied at the "lycée impérial" and experienced the" Charbonnerie" and the Uprising, Carrel was not one of heroes of the 1830 revolution who benefited from its spoils. When he became sole director of the National newspaper he turned it into an antigovernment, and late republican, organ. Carrel was killed in 1836 in a duel with Emile de Girardin, creator of the popular press. He exemplifies the adoption of the republican ideal by a man without family tradition who found his commitment in his experience of liberalism in the 1820's. Forty years ahead of his time, Armand Carrel arrived at the same conclusion as his rival Adolphe Thiers, for whom a Republic that guarantees order is at the end of the day the system of government which least divides the French people.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Armand Carrel (1800-1836) : un républicain réaliste


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.(319, 182, 312 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 6-28. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LARHRA (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Rouen Normandie. Service commun de la documentation. Section Lettres-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Z19850

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003ROUEL435
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Armand Carrel (1800-1836) : un républicain réaliste
  • Dans la collection : Collection Carnot
  • Détails : 1 vol. (254 p.)
  • ISBN : 2-7535-0292-7
  • Annexes : Bibliographie p.231-[241]. Notes bibliographiques. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.