Immobilisation de catalyseurs organométalliques sur supports solubles. Applications en synthèse organique

par Nicolas Audic

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-Claude Guillemin.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Afin de développer des systèmes catalytiques homogènes, économiquement et écologiquement avantageux, deux approches ont été étudiées. Tout d'abord, des catalyseurs au palladium immobilisés sur polystyrène soluble ont été préparés et utilisés en réaction de Heck. Des problèmes de dégradation thermique nous ont cependant contraint à abandonner leur utilisation en tant qu'espèces recyclables par ultrafiltration. Notre seconde approche a concerné l'immobilisation dans les liquides ioniques de complexes de ruthénium. Cette méthode, plus performante, nous a permis de mettre au point le premier système catalytique recyclable pour des réactions de fermeture de cycles par métathèse dans ces milieux. En parallèle, plusieurs synthèses de sels d'imidazolium chiraux dérivés d'acides aminés ont été réalisées et ont conduit à la préparation de complexes de carbènes N-hétérocycliques pour la catalyse asymétrique ainsi que de liquides ioniques chiraux utilisés en tant qu'agents de dédoublement en RMN.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 217 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 112 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/56
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.