Etude multi longueurs d'ondes des galaxies normales et à flambées d'étoiles de l'univers local

par Pierre Chanial

Thèse de doctorat en Astrophysique et techniques spatiales

Sous la direction de Laurent Vigroux.

Soutenue en 2003

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet la modélisation spectrophotométrique des galaxies normales et à flambées d'étoiles de l'Univers local. Elle a consisté en la création d'une base de donnée multi-longueur d'onde homogène, d'une bibliothèque de spectres infrarouges et à l'étude d'un paramètre global, la taille caractéristique de la région de formation d'étoiles. Après avoir montré que la taille continuum radio est son meilleur estimateur par sa fiabilité et son faible coût observationnel, j'ai mis à jour une relation liant ce paramètre, la luminosité infrarouge et la température efficace des gros grains et ai exploré les processus physiques donnant lieu à cette relation et montré qu'elle peut être dérivée à partir de la loi de Schmidt reliant le taux de formation d'étoiles surfacique à la densité surfacique de gaz. Enfin, j'ai montré que l'introduction de ce paramètre permet de déterminer simultanément d'une part l'atténuation de la lumière intrinsèque des étoiles par la poussière connaissant la masse totale et la métallicité du gaz et d'autre part la distribution d'énergie spectrale infrarouge à partir de la bibliothèque de spectres infrarouges et l'utilisation de la relation Lir-Td-R.

  • Titre traduit

    Multi-wavelength study of normal and starbust galaxies in the local universe


  • Résumé

    The topic of this Ph. D. Dissertation is the modelling of the spectral energy distribution of normal and starburst galaxies in the local universe. It consisted in the creation of a homogeneous multi-wavelength database, a infrared library of spectra and the study of a global parameter, the size of the star-forming region. After showing that the radio continuum size is its best estimator because of its reliability and its observation low cost, I established a relation that relates the star-forming size, the infrared luminosity and the effective temperature of the big grains. I then explored the physical processes giving raise to this relation and showed that it can be derived from thé Schmidt Law, which related the star formation rate per surface unit to the gas surface density. Finally, I showed that the introduction of this parameter enables the determination of 1) the attenuation of the stellar intrinsic light by the dust given the total mass and metallicity of the gas and 2) the infrared spectral energy distribution by using the Lir-Td-R relation, given a library of infrared spectra depending on the effective dust temperature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 284 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2003) 256

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 PA07 7256
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf-T491
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.