Contribution à l'étude du fonctionnement psychique des femmes sans domicile fixe

par Gladys Mondière-Lequin

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Serban Ionescu.

Soutenue en 2003

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les personnes communément désignées comme SDF sont décrites comme une population hétérogène dont l'étude, épidémiologique en particulier, présente de nombreux problèmes méthodologiques. Une étude clinique individualisée peut permettre une meilleure compréhension de ce phénomène. La récente féminisation de cette population pose la question de la spécificité d'une prise en charge de ces femmes que l'on rencontre en apparence peu dans la rue. Cette recherche a pour objetcif d'étudier le fonctionnement psychiques de ces femmes sans-abri. Elle a été menée auprès de 50 femmes SDF hébérgées dans une centre d'accueil d'urgence de Lille (59). Le dispositif de recherche comporte une étude qualitative à partir d'un entretien clinique enregistré portant sur l'histoire de vie et d'un test projectif (le Rorschach) et une mesure quantitative des stratégies de coping (CISS de Endler et al. ). Les résultats mettent en évidence une spécificité féminine en terme d'évènements de vie (présence de traumatisme pou 47 d'entre elles, place de la grand-mère, idéalisation du père), d'absence de pathologie (seule 3 femmes sur 50 présentent un trouble psychiatrique de type psychotique), de prévalence des affects (les affects sont au devant de la scène et débordent les mécansimes de défense) L'analyse des résultats permet de poser des pistes de reflexion et de propositions de prise en charge spécifique pour ces femmes.


  • Résumé

    The persons, commonly designed as homeless are described as an heterogeneous population whose epidemiological study, in particular, presents many methodological problems. A distinctive clinical study may permit a better understanding of this phenomenon. The recent feminisation of this population leads one to question the specificity of taking charge of these women that are apparently rarely met in the street. This research is aimed at studying the psychological functioning of these homeless women. It has been conducted on fifty (50) homeless women accomodated in an emergency reception centre in Lille (59). The research system is compose of a qualitative study from a recorded clinical interview about the story of life and a projective test (the Rorschach) and a quantitative measure of coping strategies (CISS from Endler et al. ). The results show a feminine specificity in terms of life events (presence of traumatism for 47 of them, role of the grandmother, idealization of the father), an absence of pathology (only 3 women out of 50 present a psychiatric disorder of psychotic type), where the affects prevail (the affects are put in the foreground and go beyond the mechanisms of defence). The analysis of the results allows to give food for thought and propositions of a specific undertaking for these women.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (290 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 245-258

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12081
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.