Vérité et justice : l'appel et la réponse dans la philosophie d'Emmanuel Levinas

par François Xavier Sanchez Hernandez

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Luc Marion.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    La recherche de la vérité a fait partie des inquiétudes philosophiques principales de Lévinas, mais il va modifier la manière de la concevoir et d'entrer en relation avec elle. D'une vérité ontique, en lien avec l'intentionnalité de la conscience, Lévinas passera à une vérité ontologique, comme souci du Dasein, à une vérité éthique ou métaphysique, comme responsabilité pour autrui, et finalement à une vérité de "type religieuse", comme justice et sainteté pour l'infini. Il ne s'agit pas seulement d'une transformation de l'idée de vérité, mais d'un changement de registre qui conçoit autrement le sujet et la vérité. Ce travail analyse la "relation" que Lévinas établit entre d'un côté la Vérité comme appel du visage d'autrui, et de l'autre la justice comme la réponse du sujet. Si la vérité appelle, le sujet l'écoute avant de lui répondre. C'est donc d'abord par la dimension de l'écoute, et non par celle de la vision et de la parole, que le sujet témoigne et s'expose à lnfini. La vérité n'es pas d'abord liée à la sagesse (sofia) du discours, mais à l'amour (filia) du sage qui m'enseigne : autrui. La vérité (autrui) parle et la justice (le sujet) lui répond. La vérité est la justice sont liées parce que la première est de l'ordre de l'appel et la deuxième de la réponse. Cependant, ce "lien" n'est pas équilibre, pas de nouvelle "adéquation"entre le sujet et autrui, entre l'appel et la réponse, puisque la vérité dépasse la justice. La vérité est première, c'est elle qui appelle et qui prend l'initiative, contre-intentionnalité de la conscience, la justice arrive à la fin pour se mettre au service de l'appel. Mais cette réponse arrive toujours en retard et en déficit par rapport à l'antériorité et à l'exigence de l'appel. Répondre à et d'autrui c'est venir au monde grâce à lui, réponse qui permet d'ouvrir les yeux et la bouche pour pouvoir lui parler. La recherche de sens peut alors commencer.

  • Titre traduit

    Truth and justice : the call and response in the philosophy of Emmanuel Levinas


  • Résumé

    The search for truth was part of Lévinas's main philosophical concerns, but he was to modify the way to apprehend and relate to it. Lévinas will move from "ontique" truth, linked to the intentionality of conscience, to ontological truth, the preoccupation - souci- with Dasein, to an ethical and metaphysical truth implying responsability for the other, and finally to a "religious type" of truth, implying holiness. It is not simply a transformation of the idea of truth, but a change to another plane of thought where both subject and truth are conceived differently. The present work is an analysis of the relation established by Lévinas between, on the one hand, Truth as an appeal to the face of the other, and on the other hand, justice as the response of the subject. If Truth calls, the subject listens before replying. Thus it is through the listening diménsion, and not that of vision or speech, that the subject is exposed to and witnesses the Infinite. Truth is not primarily linked to the wisdom (sofia) of the speech, but to the love (filia) of the wise person who teaches me : the other. Truth (the other) speaks and justice (the subject) replies. Truth and justice are linked because, in their respective orders, the former sollicitates and the latter responds. However, the "link" is not balance, not a new "adequation" between the subject and the other, between the call and the response, since Truth surpasses justice. Truth is primordial, it is truth that calls and takes the initiative - "contre intentionnalité de la conscience" - justice comes at the end to serve the call. But the response is always late and deficient as regards the precedence and demands of the call. To respond to and for the other is to come into the world thanks to him, response which enables the eyes to open and the mouth to speak to him. Only then can the search for meaning begin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (498 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 903 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5628

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6791
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.