Vie et logos : la phénoménologie de la vie du jeune Heidegger (1919-1923)

par Sophie-Jan Arrien

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Luc Marion.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail montre l'importance du concept de " vie " dans la philosophie du jeune Heidegger entre 1919 et 1923. A partir des problématiques épistémologiques abordées par Heidegger dans sa thèse d'habilitation (1915) le travail retrace l'accession du philosophe à une pensée propre. Pensée qui ne se fonde pas sur une opposition entre sens et réalité, a priori et irrationnel, valeur et être, logique et empirique, ni même sujet et objet, mais sur la possibilité de penser d'emblée une unité différenciée et dynamique, représentée par la sphère de la vie facticielle. La quête heideggeriennne de ce motif philosophique originaire passe par le développement d'une méthode appropriée : la phénoménologie herméneutique, où les notions d'autosuffisance, de destruction et d'indication formelle s'avèrent le moteur d'une véritable praxis philosophie. Avec et contre les positions de Rickert, Natorp, Lask, Husserl, Dilthey, Luther et Aristote, la recherche progresse ainsi dans la mise à jour des intuitions les plus fortes du jeune Heidegger, sans que le recours à leur développement ontologique ultérieur n'ait à cautionner leur intérêt intrinsèque.

  • Titre traduit

    Life and logos : the young Heidegger's phenomenology (1919-1923)


  • Résumé

    This work emphasizes the importance of "life" in the philosophy the young Heidegger developed between 1919 and 1923. Starting with Heidegger's habilitation work (1915) I show how, from initial epistemological problems, he develops a philosophical thought dealing with the primordial and pretheoretical area of facticial life. In different lectures, Heideggers discusses positions of Rickert, Natorp, Lask, Husserl, Dilthey, Luther and Aristotle in order to achieve a corresponding new method: the hermeneutical phenomenology of life, based on the concepts of "self sufficiency", "destruction" and "formal indication". The very value of heideggerian initial insights is thus shown without having necessarily to relate them to his posterior ontological work.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Presses Universitaires de France à Paris

L'inquiétude de la pensée : l'herméneutique de la vie du jeune Heidegger (1919-1923)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (452 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 404 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5620
  • Bibliothèque : Institut catholique de Paris. Bibliothèque de Fels.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 9098 Ph. 37

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6826
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Presses Universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'inquiétude de la pensée : l'herméneutique de la vie du jeune Heidegger (1919-1923)
  • Dans la collection : Épiméthée
  • Détails : 1 vol. (385 p.)
  • ISBN : 978-2-13-062453-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [363]-377. Notes bibliogr. en bas de pages. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.