Esthétique baroque du nouveau roman

par Johan Faerber

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Marc Dambre.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    Loin de se limiter au XVIIe siècle, le Baroque littéraire apparaît comme une notion hétérochronique, régissant notamment le Nouveau Roman (Michel Butor, Claude Ollier, Robert Pinget, Alain Robbe-Grillet, Nathalie Sarraute, et Claude Simon). A l'opposé de l'image d'écrivains disparates, l'esthétique néo-baroque institue ces romanciers en tant que groupe littéraire à l'identité textuelle homogène, et constitue la possibilité même du néo-romanesque. Les ères diachroniques entrent dans un jeu synchronique de convergence mettant en place une rhétorique de l'altérité et une ontologie du vide à l'instar de la littérature de l'a��ge baroque. Les sujets déliquescents sont conduits à errer dans un espace figurant un macrocosme théâtral du mouvement. Dans ce monde du trompe-l'oeil, une misologie de la fiction interroge les virtualités du dire. L'écriture tremble sur elle-même dans un geste redoublé élevant sa puissance au carré, et exhibe, comme le paon baroque, une surcharge ostentatoire. L'ère du soupçon serait alors celle d'un retour à l'âge baroque.

  • Titre traduit

    Baroque esthetics of the new novel


  • Résumé

    Far from limiting itself to the XVIIth century, the Baroque in literature may be regarded as a heterochronic notion leading the New Novel. Contrary to the image of a fuzzy set gathering diverse writers, the esthetics of the new Baroque enables us to define these novelists as being a literary group with a homogeneous textual identity, and can be considered the very possibility for the New Novel to exist. The diachronic eras gather into a synchronic game which first settles a rhetoric of the otherness and claims an ontology of the nothingness as in the literature of the baroque era. The unravelled characters are compelled to wander in a space which represents the moving macrocosm ruled by a world being a stage. Through these mimetic issues, the trompe-l'oeil reign unfolds a misology of the fiction questionning the virtualities of assertion. Therefore, writing shivers in its core, judges itself in a double gesture that squares its power, and shows off, just as the baroque peacock does, a conspicuous overload. Eventually, the era of suspicion would go back to the baroque age.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par H. Champion à Paris

Pour une esthétique baroque du nouveau roman


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 702 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 662-696. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6621
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Pour une esthétique baroque du nouveau roman
  • Dans la collection : Littérature de notre siècle , 40 , 1169-2952
  • Détails : 1 vol. (548 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-1917-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [519]-539. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.