Évolution des Archaeorthoptera (Insecta: Neoptera) du paléozoïque supérieur au mésozoïque inférieur : diversité taxonomique, disparité morphologique, paléoécologie

par Olivier Béthoux

Thèse de doctorat en Paléontologie

Sous la direction de Jean Galtier et de André Nel.

Le président du jury était Philippe Janvier.

Le jury était composé de Jörg W. Schneider, Georges Gand.

Les rapporteurs étaient Xavier Martinez-Delclos, Michael S. Engel.


  • Résumé

    Les premières 'crises' concernant les insectes ailés, du Carbonifère supérieur au Trias moyen, sont étudiées d'après le clade super-ordinal Archaeorthoptera. Nous proposons des homologies de nervation alaire, une taxonomie révisée et une hypothèse de phylogénie. La diversité taxonomique est étudiée à partir d'un décompte des espèces connues. La disparité morphologique est étudiée d'après les types de vol et les appareils de stridulation. Au passage Carbonifère - Permien, la diversité taxonomique spécifique relative des Orthoptera passe de 5 à 70%, ce qui semble lié aux modifications des biotopes contemporains. Le passage Permien - Trias est marqué par l'extinction de l'ordre Caloneurodea, ayant une forte disparité morphologique. Au Trias, les groupes possédant un appareil de stridulation (Ensifera et Titanoptera) ont une forte diversité taxonomique. L'évolution des Archaeorthoptera a été marquée par des modifications des biotopes et par des innovations apparues au sein de ce groupe.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The first known crises that concerned the winged insects, between the Late Carboniferous and the Middle Triassic, are studied after the supra-ordinal clade Archaeorthoptera. We propose homologies of the wing venation, a revised taxonomy, and a phylogenetic hypothesis. The taxonomic diversity is studied after the count of the known species. The morphological disparity is related to the flight modes and the stridulatory apparatuses. At the Carboniferous - Permian boundary, the specific relative taxonomic diversity changes from 5 to 70%, which seems to be related to contemporaneous changes in biota. The Permian - Triassic boundary is marked by the extinction of the order Caloneurodea, which has a high morphological disparity. The Triassic insects possessing a stridulatory apparatus (Ensifera and Titanoptera) have a high taxonomic diversity. The evolution of the Archaeorthoptera is marked by modifications of biotopes and by several innovations acquired within the group.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (213 p., pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 198-213

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B19183
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 -- 35 - 1
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 -- 35 - 2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.