Les gravures rupestres du site de Bangu-dae dans la partie méridionale de la péninsule coréenne

par Sang-Mog Lee

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Denis Vialou.

Le président du jury était Henry de Lumley.

Le jury était composé de Myung-Ki Yoo, Annie Echassoux, Patrick Paillet.

Les rapporteurs étaient Jean-Loïc Le Quellec, Jean-Marie Le Tensorer.


  • Résumé

    Dans la péninsule coréenne, on connaît maintenant 14 sites d'art rupestre préhistoriques : il s'agit uniquement de gravures obtenues par piquetage ou raclage. La plupart des sites on été recensés au cours des trente dernières années ; auparavant, un seul site était déjà connu, et mentionné dans des textes anciens depuis le XVIe siècle. On peut distinguer trois types de sites par rapport aux types de supports matériels et au contexte dans lequel ils se trouvent : des paroi verticales au bord d'une rivière, des roches à l'air libre et des dalles de dolmen ou de menhir. Le site de Bangu-dae est situé sur la rive gauche de Taewa, qui coule en direction de l'est et rejoint la Mer de l'Est. Ce site correspond à une falaise, qui mesure environ 3 m de hauteur et 10 m de largeur. La plupart des faces gravées, formées de grès rougeâtre et lisse, sont orientées vers le nord. 231 figures, dont 170 figuratives déterminables et 61 motifs indéterminables, sont observées sur ces faces. Les représentations de cétacés sont les plus fréquentes, puisqu'elles atteignent 19, 9 % du total des figures. On relève aussi 25 artiodactyles, 23 carnivores, 6 tortues, 3 oiseaux, 2 phocidés, 2 poissons, etc. Du fait de l'abondance de représentations d'animaux marins, ce site semble être en relations étroites avec des pêcheurs-chasseurs, attribué à Néolithique (entre 6000 av. J. -C et 1000 av. J. -C).


  • Résumé

    In the Korean peninsula there is now 14 know rock art sites: they only have engravings obtained by pecking or scraping. Most of the sites have been noted over the last thirty years; before, only one site was knows, mentioned in old texts from the XVIth century. There types of sites can be distinguished from their material context and the environment surrounding them : vertical walls on the edge of a river, open air rocks, the slabs of dolmens or menhirs. The site of Bangu-dae is on the left bank of the Taewa, which runs east and joins the Sea of East. The site is like a cliff measuring around 3 m high and 10 m wide. Most of the engraved faced, of smooth reddish sandstone, are oriented toward the north. 231 representations, of which 170 figures are identifiable and 61 motifs unidentifiable, are observable. Representations of cetaceans are the most frequent, being 19, 9 % of the figures. There are also 25 artiodactyls, 23 carnivores, 6 tortoises, 3 birds, 2 pinnipeds, 2 fish, etc. From the abundant representations of marine animals, the site seems to be in close relation with hunter-fishers, attributed to the Neolithic era (between 6000 B. C. And 1000 B. C. ).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (269 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 256-262

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 -- 25
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque d'anatomie comparée.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH. 464 B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 MNHN 0025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.