Le mélodrame cinématographique mexicain dans ses rapports avec Cuba (1938-1958) : enjeux esthétiques et critiques

par Julie Amiot

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Jean-Claude Seguin.

Soutenue en 2003

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie le mélodrame en tant que genre, en posant la question de la définition générique dans un cadre littéraire, puis dans le domaine cinématographique. Au Mexique, l'époque dite de l'"âge d'or" du cinéma national correspond à la mise en place des genres les plus populaires. Le mélodrame y figure en bonne place, et il est apparu intéressant d'en chercher une définition fonctionnelle, avant de voir comment la présence de références à Cuba a modifié le cadre générique originel, pour former une catégorie de films originale. Populaire et peu apprécié des critiques et historiens du cinéma, le mélodrame est enfin étudié en tant que "révélateur" des présupposés critiques et théoriques dans les deux pays : le traitement différencié dont il est l'objet permet de montrer l'image que Mexicains et Cubains se font de leur cinéma. Finalement, un bilan de cette étude est proposé, dans la perspective de la réflexion sur le genre et dans celle des rapports entre le Mexique et Cuba.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (559 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.