Le métier d'émailleur à Limoges (XVIè-XVIIè siècles)

par Maryvonne Beyssi-Cassan

Thèse de doctorat en Histoire de la renaissance

Sous la direction de Bertrand Jestaz.


  • Résumé

    Au Moyen Age les émaux champlevés de Limoges sont célèbres et contribuent à asseoir la réputation de la ville. Avec la Renaissance et la mode des émaux peints, la renommée artistique de la cité se perpétue grâce en particulier à la figure de Léonard Limosin. Cependant, la stature de cet artiste a longtemps occulté les autres émailleurs. L'objectif de cette thèse est d'appréhender le groupe des émailleurs, ses pratiques artistiques, mais aussi ses aspects sociaux et économiques. Fondée sur le dépouillement exhaustif des registres paroissiaux et du minutier de Limoges des années 1550 à 1680, ainsi que sur les catalogues d'exposition et de collections d'émaux peints, la thèse envisage successivement l'effectif des émailleurs, leurs positions économiques, leur rang dans la société d'une ville de taille moyenne. Une large place a été faite à l'étude des familles essentielle à la compréhension de ce milieu. Le métier, ses pratiques, son apprentissage, sa transmission ont été analysés. Leurs sources d'inspiration très éclectiques comprenant dessins, et surtout gravures et livres à gravures ont été repertoriées. La recherche vise aussi à cerner les acquéreurs et les clientèles des nombreux objets d'art émaillés alors produits. Au XVIe siècle, les amateurs se rencontrent dans le milieu curial alors qu'au XVIIe siècle, ils sont d'un rang moins prestigieux et le plus souvent étrangers à la ville et à la province. Paradoxalement, il semble qu'à l'époque moderne, la renommée de Limoges doive beaucoup à une activité artistique à laquelle les habitants de la ville ne portèrent qu'un intérêt limité.

  • Titre traduit

    The profession of enameller in Limoges XVIth-XVIIth century


  • Résumé

    In the Middle Ages, the champlive enamels of Limoges were famous and they largely contributed to establish the reputation of the city. During the Renaissance and thanks to the fashion for painted enamels, the artistic renown of the city was particularly kept alive by the emblematic Leonard Limosin. Nevertheless, this artist's prestige overshadowed the other enamellers for a long time. The purpose of this thesis is to apprehend the enamellers'community, its artistic practices, but also its social and economic characteristics. Based on an exhaustive examination of parish registers and notarial minutes of Limoges (1560-1680), on the catalogues of exhibitions or private collections of painted enamels, the thesis successively deals with the numbers of enamellers, their economic positions, their social status in a medium sized city. Much attention is devoted to the study of their families which is essential for the understanding of this community. Their craft, the way it was practiced, the way it was taught and the way it was handed down are analysed. Their very eclectic sources of inspiration, including a lot of drawings, engravings and engraving books are listed. The research also attempts to identify the customers and the purchasers many enamelled objects which were created at the time. In the XVIth century, the enamel lovers could be found at the court, whereas, during the XVIIth century, they were less prestigious people who were complete strangers to the city and the province. Paradoxically, in the Modern Period, the reputation of Limoges seemed to arise from its artistic activity which its inhabitants never considered with much interest.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par PULIM à Limoges

Le métier d'émailleur à Limoges, XVIe-XVIIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (644 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. [433]- 465 p.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 183 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7736
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/3174
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par PULIM à Limoges

Informations

  • Sous le titre : Le métier d'émailleur à Limoges, XVIe-XVIIe siècle
  • Dans la collection : Histoire
  • Détails : 1 vol. (484 p.-XLVIII p. de pl.)
  • ISBN : 2-84287-379-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [433]-465. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.