Pratiques épistolaires et modèles antiques dans la France du premier dix-septième siècle : la lettre de consolation

par Nathalie Ferrari

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Roger Chartier.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette étude porte sur la pratique de la lettre de consolation dans la mondanité du premier XVIIe siècle français. La perspective est comparatiste. La composition de la lettre suit le modèle antique. Les représentations qu'adoptent les épistoliers établissent un parallèle entre la France moderne et la Rome républicaine antique. La lettre est étudiée comme énoncé spécifique, et comme lieu de "survivance" (A. Warburg) de l'Antiquité romaine. La reconstitution de la pratique qui l'induit et le relevé des références antiques qu'elle contient mettent en évidence les caractéristiques d'écriture de la lettre de consolation; deux hypothèses sont envisagées pour expliquer l'omniprésence constatée du modèle romain : celle de la transmission historique de la matière antique qui la rend disponible et celle de l'analogie entre deux structures sociales qui en permet le réemploi sans en faire disparaître les déplacements rendus perceptibles par l'étude de la pratique de consolation antique qui termine ce travail.

  • Titre traduit

    Epistoary practices and Antique models in France during the Early seventeenth century : the consolation's letter


  • Résumé

    This work is about the pratice of th consolation letter in France during the first half of the seventeenth century. It is based on a comparative approach. The letter's composition follows the model of the Antiquity. The representations used by the writers draw a parallel between Early Modern France and Ancient Republican Rome. Letter is analyzed as a specific discourse and as a place of ancient Roman civilization "survival" (A. Warburg). The reconstitution of the practice that induces it and references to Antiquity it contains bring to the fore the caracteristics of the consolation letter's writing. Two hypothesis are checked in order to explain the obvious ubiquity of the Roman model : the first on concerns the historical transmission of the ancient inheritance which makes available such reference, the second on concerns the analogy existing between two social structures which makes its appropriation possible in the Early Modern society with some displacements of this model. Those alterations are made visible in the study of Roman consolation that ends this work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (430 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.410-430

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-111
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12167
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.