Les réalités de l'intelligence économique en PME

par Sophie Larivet

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Robert Paturel.

Soutenue en 2002

à Toulon , en partenariat avec Université du Sud Toulon-Var. UFR de Sciences économiques et de gestion (autre partenaire) .


  • Résumé

    La thèse se propose d'examiner les manifestations de l'intelligence économique en PME. A cette fin, et selon une approche fonctionnelle, nous montrons l'intérêt théorique du concept d'intelligence économique, notamment par rapport au concept de veille. L'intelligence économique est présentée comme la combianison de trois fonctions informationnelles (renseignement, gestion du risque informationnel et influence). Sur cette base, nous développons une échelle de mesure de l'intelligence économique, dont l'application en PME (par le biais du traitement de 103 questionnaires) fait ressortir trois groupes de pratiques. Une PME sur cinq a une pratique qui se limite à la veille. Les autres PME ne portent quasiment aucun intérêt à la surveillance de l'environnement. L'examen attentif d'autres dimensions fait ressortir, dans le groupe des PME qui font de l'intelligence économique, des pratiques réticulaires originales et plus fréquentes, un souci de la légalité, une utilisation de TIC plus évoluées, et un management plus participatif. La pratique de l'intelligence économqie est par ailleurs liée à l'existance d'une vision stratégique, à la dimension internationale de la concurrence, et au fait de privilégier les manoeuvres de diversification, de différenciation et de focalisation. On peut finalement constater un ceratin échec des opérations de sensibilisation menées depuis le rapport "Martre" par les pouvoirs publics, puisque l'expression "intelligence économique" reste méconnue, et que sa pratique, minoritaire et parfois parcellaire, semble avant tout le fait de la personnalité du dirigeant ou de sa culture de l'information.


  • Résumé

    The dissertation aims to examine competitive intelligence manifestations in SMEs. In order to do it, and following a functional approach, we show the theoretical interest of the French acceptation of the competitive intelligence concept. Competitive intelligence is presented as the combination of three informational functions (intelligence, informational risk management and influence). On this basis, we develop a measurement scale, whose practical application in 103 SMEs highlights three groups having different informational practices. 20% of SMEs make competitive intelligence. They use more networks more often, have a more participative management. Competitive intelligence practice is linked to strategic vision, to an international competititon and to specific strategis moves. Among SPMEs mangers, the minority that practices it seems to have a specific culture or personality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 404 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f.354-367

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut d'administration des entreprises. Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : D2053
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1381-2002-3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.