La négociation dans la construction du territoire : une approche institutionnaliste

par Isabelle Leroux

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Gilly.

Soutenue en 2002

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Cette thèse montre que la négociation est l' enjeu majeur de la construction du territoire, fondée sur la création de ressources. Cette création de ressources suppose la mise en coordination d' acteurs hétérogènes (firmes, acteurs publics ou sociaux) dont les logiques d' intérêts et de pouvoir sont difficiles à concilier. La dynamique de construction du territoire dépend alors de la capacité des acteurs à traiter ces conflits par la négociation. L' apport principal de cette thèse réside dans une conception renouvelée du territoire défini dans le cadre de l' approche par la proximité comme un espace de négociation. Il s' agit d' un espace construit sur la base de processus complexes, croisés et situés de négociation, vecteurs d' anticipation, de médiation ou de résolution des conflits. La négociation est ici définie comme un processus de co-production de règles à la fois arbitré et arbitral, visant à la mise en comptabilité des différentes logiques d' acteurs.

  • Titre traduit

    Negotiation in territory construction : an institutionalist approach


  • Résumé

    This thesis brings to light that negotiation is at stake in territory construction based on resources creation. This resources creation supposes to set up coordination between various actors (firms, public actors, social actors), whose vested interests may not prove conciliable. So the dynamic of territory construction depends on actors capacity to solve these conflicts by using negotiation. The main contribution of this thesis is to propose a renewed conception of teritory, within the proximity approach perspective, cleary definited as a negotiation space. It means here a space built up from complex, crossed and situated negotiation processes, aiming at conflict anticipation, mediation and solving. Negotiation is beeing defined through an institutionalist perspective as a rules co-production process, both arbitral and arbitrated, aiming at a comptability between the different logics involved.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 367 f.-p. 368-412
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 386-407

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Le Mans Université (Le Mans). Service commun de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MAG.4°1928
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TSE2002/LER
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.