Histoire et communication organisationnelle : l'écriture de l'histoire de l'entreprise française

par Elizabeth Gardère

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Alain Calmes.

Soutenue en 2002

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Cette thèse rend compte de la montée en puissance des pratiques d'écriture et de recherches en matière d'histoire d'entreprise. Elle explore d'abord les mutations dans l'espace entrepreneurial français depuis 1950, avec la naissance de l'entreprise moderne inspirée du modèle américain, et montre comment la notion de corporate culture a catalysé les savoirs managériaux. Elle témoigne de l'essor de l'histoire organisationnelle marqué par un véritable mouvement de théorisation dans le sillage, ou non, de la Busines History initialisée par Alfred D. Chandler. Elles explore les formes et les fonctions de la mémoire organisationnelle. Elle analyse l'écriture de l'histoire organsationnelle liée aux contraintes et aux possibilités de l'histoire d'entreprise. Elle dévoile le rapport existant entre l'histoire d'entreprise et la communication stratégique, en envisageant la dimension opérationnelle de l'histoire appliquée aux entreprises. Elle se demande si la dimension historique peut constituer un axe communicationnel valide. Cette thèse questionne aussi les normes et les règles de terrain en se demandant si on doit prendre en compte le document et les procédures techniques dans le cadre d'une analyse historique. Elle comporte des compte-rendus d'études de terrain concernant les entreprises Némesia, Valéo, et les Chantiers de l'Atlantique, analyses résultant de l'immersion participante et de l'observation directe de l'auteur dans ces institutions.

  • Titre traduit

    History and organizational communication : writing business history in French company


  • Résumé

    This thesis reports the ascent in power of the practices of writing and of researches in business history. It investigates the alterations in French firms since 1950, with the birth of modern company inspired by the American model, and shows how the notion of corporate culture catalysed the manager knowledge. It testifies of development of organizational history marked a real movement of theorization in the trail, or not, of business history initialised by Alfred D. Chandler. It investigates the forms and the functions of the organizational memory. It analyses possibilities of business history. It reveals the existing report between history and the strategic communication, by envisaging the operational dimension of history applied to companies. It wonders if the historic dimension can constitute a communicational valid axis. This thesis questions also the standards and the rules of ground by wondering if one should take into account the document and the technical procedures within the framework of a historic analysis. It contains reports studies resulting of training and direct observation of the author in the following companies : Némesia (Company specialized in knowledge management, Valéo and Chantiers de l'Atlantique (Shipbuilding).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (377 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 300-319

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.