Borosiliciures de terres rares

par Régis Jardin

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Joseph Bauer.

Soutenue en 2002

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les études réalisées sur les échantillons préparés par fusion à l’arc dans les systèmes TR-SI-B (TR = Ce, Pr, Nd, Ho, Er, Yb) ont mis en évidence un grand nombre de phases ternaires de formule type TR3Si5Bx et TR1-x(Si,B)2. Nous avons montré le rôle déterminant du bore dans la stabilisation de symétries originales pour des siliciures de terres rares tels que Nd5Si4Bx de type Sm5Ge4 et TR3Si5Bx (TR = Ce, Pr, Nd) de type AlB2. Les composés TR8Si17B3 (TR= Ho et Er), Ho2Si3B, Yb9Si14B3, Er18Si29B6 et TR27Si45Bx (x=4 avec Er et x=2 avec Yb) ont fait l’objet d’une étude radiocristallographique et leurs analogies structurales avec les structures type AlB2 et dérivées ont été soulignées. Ils cristallisent tous dans des groupes non-centrosymétrique (Cmc21, Immm2 ou R32) qui traduisent la mise en ordre partielle ou totale du sous-réseau métalloi͏̈dique silicium-bore. Les études des propriétés physiques menées sur les siliciures de cérium ont mis en évidence une grande variété magnétique (ferro-, méta- et antiferromagnétie) à basse température, et un comportement original de fluctuation de valence pour le composé CeSi2. Les études de l’influence de la substitution partielle du silicium par le bore ont montré une augmentation du caractère métallique, des changements de température d’ordre magnétique et des modifications structurales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 32 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2002/131
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.