L'Art en France de 1959 à 2000. Etat, Marché, Politique, Société et Communication. : socio-politique. Action et communication poplitique des beaux-arts. Sociologie. Artistes, commisaires-priseurs, marchands, experts, critiques des impressionnistes à l'an 2000. Communication. De la tradition aux nouvelles technologies et Internet

par Lise Cormery

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Marie-Claude Vettraino-Soulard.

Soutenue en 2002

à Paris 7 .


  • Résumé

    Tome I Politique. La France a perdu son aura "de Terre des Arts". Pourquoi ? Est-elle pays de création, de destruction ou d'accueil des Beaux-Arts ? L'Etat régalien récupère, sauve ou détruit l'art ? Depuis la création du Ministère de la Culture par de Gaulle et Malraux en 1959 jusqu'à l'an 2000, tous les Présidents de la Ve République ont imposé aux artistes, des ministres de la culture. Est-ce un avantage ou une dictature socio-politique ? Quel est le profil socio-politique et culturel des présidents et de leurs favoris ? Sont-ils des "Homo Politicus" héros ou des hérauts, des créateurs de mythes ? Privilégient-ils la communication ou l'action ? Les français et les acteurs de l'art seraient-ils victimes d'une société civile schizophrène ou bénéficiaires d'un système équilibré ? L'aliénation idéologique et de facto des dictatures multiples : Etat omnipotent, Déesse Raison, prolétariat, centralisation, technocratie, chasse aux indépendants laminent-ils la démocratie ?. . .


  • Résumé

    Why did France lose its past aura as the number one nation devoted to fine arts ? Is she now welcoming, creating or destructing them ? Does our regalian governance save, take advantage or destroy art ? Since the creation of the Ministry of Culture by Malraux and De Gaulle in 1959 all governments have nominated a minister of Culture. In 2000, is such an institution for the better or some kind of a dictatorship ? What are the cultural and sociopolitical profiles of our Présidents and the ministers they have chosen ? Are they political heroes or plain media specialists ? Do they act or do they communicate ? Are the people devoted to fine arts trapped into a schizophrenic society or do they benefit with a well-balanced political system ? Are certain ideological alienations and de facto tyrannies like dictatorships of proletariat, technodemocracy, centralization by civil servants and officials, as well as the cult of the Goddess of Reason, Satism, and the with-hunt of free-minded people annihilating democracy as well as apolitical and independant "free ARTists" ?. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 9 vol. (2591 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2002)021
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.