Naissance et renaissance de l'équitation portugaise

par Carlos Henriques Pereira

Thèse de doctorat en Études portugaises

Sous la direction de Anne-Marie Quint.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    Notre travail est divisé en quatre parties. La première partie est consacrée au premier traité d'équitation portugaise : " O livro da ensinança de bem cavalgar toda sela " de Dom Duarte (1435). Dom Duarte est le premier écrivain équestre post-antique à avoir analyser la préparation mentale du cavalier. La peur est le premier élément que le cavalier doit vaincre pour atteindre les hautes sphères de l'art équestre. Il a réalisé aussi la première codification de la tauromachie équestre. Son livre constitue un document précieux pour l'histoire de l'équitation médiévale européenne. La deuxième partie étudie l'équitation " gyneta ", vraisemblablement d'origine arabe et adaptée à la Culture ibérique lors de la conquête musulmane, atteint son apogée au 17ème siècle comme en témoigne le traité de Galvam de Andrade. La tauromachie constitue un autre volet de l'étude dans la mesure où l'équitation " gyneta " en est l'essence. Enfin, la troisième partie s'intéresse à l'équitation baroque à la mode en Europe au siècle des Lumières. C'est en effet au 18ème siècle que l'équitation classique atteint son plus haut raffinement. L'équitation se rationalise et le cheval ibérique devient l'archétype du cheval de manège. La notion de race équine se précise grâce à l'avancée de la zoologie, des sciences vétérinaires mais aussi pour des raisons économiques ; le cheval devenant un enjeu financier non négligeable. On assiste à une formalisation de tous les airs d'école : cabriole, piafferLa quatrième partie intègre un lexique des termes équestres du 15ème au 17ème siècle accompagné d'une brève note sur l'évolution du langage équestre portugais. Nous concluons par une brève réflexion sur l'avenir de l'équitation portugaise à l'aube du XXIème siècle, période qui marquera probablement sa Renaissance. Notre travail de recherche doctorale s'appuie sur l'analyse des œuvres suivantes: " O livro da ensinança de bem cavalgar toda sela " de Dom Duarte (1435) ; " Arte de Cavalaria de Gineta, Estardiota, Bom Primor de Ferrar, e Alveitaria Dividida em Três Tratados, " de Galvam de Andrade (1678); " Luz da Liberal e Nobre Arte de Cavallaria " de Manoel Carlos de Andrade (1790).

  • Titre traduit

    Portuguese horse riding from the XVth century to the XVIIIth century


  • Résumé

    The present thesis is fourfold. Its first part is dedicated to the first treaty of Portuguese horsemanship : "Livro da Ensinança de bem cavalgar toda sela" by Dom Duarte (1435). Dom Duarte was the first equestrian writer after antiquity to analyse the mental preparation of the horseman. In order to reach to the high spheres of equestrian art, the rider must first overcome his fright. He also invented the first code of equestrian bull-fighting. His book is a precious testimony for the history of medieval equitation in Europe. The second part addresses the "gyneta" type of equitation, probably of Arabian origin and introduced into the Iberian peninsula during the Muslim conquest. It reached its apex in the 17th century as is testified in Galvam de Andrade's treaty. Bullfighting is another part of the study as "gyneta" equitation is at its core. The third part deals with baroque equitation which was in fashion in Europe's Century of Enlightenment As a matter of fact, classical equitation reached its highest degree of refinement in the 18th century. Equitation became codified and the Iberian horse became the archetype ot the manège horse. The concept of equine breeds became more defined thanks to the advance of zoology, veterinary science and also for economic reasons as the horse represented a significant financial value. All the airs above the ground _ piaff, cabriole, etc. . . _became codified. The fourth part comprises a lexicon of equestrian terminology from the 15th to the 17th century as well as a brief presentation of the evolution of Portuguese equestrian terminology. The conclusion is a brief comment on the future of Portuguese equitation at the beginning of a 21st century which will probably mark its Renaissance. The present Ph D is based on the following books : " Livro da Ensinança de Bem Cavalgar Toda a Sela" by Dom Duarte, " Arte de Cavalaria de Gineta, Estardiota, Bom Primor de Ferrar, e Alveitaria Dividida em Três Tratados,", " Luz da Liberal e Nobre Arte de Cavallaria " by Galvam de Andrade,. . . . By Manoel de Andrade.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 429f.-22 f. de pl.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 405-424. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6432
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.