Scénographie, frontalités et découvertes dans le théâtre contemporain

par Chantal Guinebault-Szlamowicz

Thèse de doctorat en Arts du spectacle. Etudes théâtrales

Sous la direction de Luc Boucris.

Soutenue en 2002

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Dans le vocabulaire théâtral, le terme de “découverte” indique l'écart dans le décor qui laisse apercevoir la coulisse. Mais, il est également employé pour désigner le châssis ou cache placé en cet endroit pour masquer la faille. La pratique scénographique contemporaine révèle un usage maîtrisé et pluriel de cette convention qui, du simple palliatif, est devenue un élément de dramatisation de l'espace à part entière. En définissant un arrière-plan donné à la représentation qui constitue aussi une limite pour le regard, le traitement des découvertes pointe les enjeux de ce que l'on donne à voir. Convention résiduelle du cadre et de la frontalité - car avant tout déterminée par le point de vue - sa gestion actuelle ré-interroge la notion de cadre au théâtre, dans son sens large. Elle permet d'étudier, sous un angle particulier, la vision du monde et la relation au spectacle qu'engagent les divers types d'investissements des limites de la représentation, les différentes articulations entre artifice et réalité mis en œuvre à ce niveau.


  • Résumé

    In theatre vocabulary, the french word “ découverte ” indicates the gap in the masking which let see the wings. But, it also designates the bit of the set or flat (painted or not) put in the gap to mask it. The contemporary stage design shows a controled using of this convention which, from the simple palliative, began an active element to dramatize the space. Defining a background gave to the representation which constitutes also a glance limit, the back masking indicates the stakes of what is shown to the audience. Residual convention of the proscenium (frame) and the frontal theatre - because determinated by the point of view - it contemporary care interrogates the notion of frame in theatre, in large meaning. This convention let us study an aspect of the play intercourse, of the connection between the spectators and the show that the differents using of the representation limits - the different links between artifice and reality - make up in the place of the “ découvertes ”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (510 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 506-521. Index.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2002.MON-66

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002MON30066
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.