Variabilité du système agr en relation avec la virulence et la résistance aux antibiotiques des staphylocoques

par Philippe Dufour

Thèse de doctorat en Écologie microbienne

Sous la direction de Gérard Lina.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La 4e de couverture indique : "Le système agr (accessory gene regulator) met en jeu un mécanisme de " quorum sensing " régulant la synthèse de la majorité des exoprotéines. Ce système code un peptide AgrD maturé en un peptide auto-inducteur (PAI) sous l'effet d'AgrB. Le PAI est sécrété dans l'environnement extra-cellulaire et son accumulation agit comme un signal de densité cellulaire conduisant à l'activation d'un système à deux composants, AgrC (senseur) et AgrA (régulateur de réponse). Il a été décrit quatre allèles agr au sein de l'espèce Staphylococcus aureus. Dans chaque allèle, le PAI induit l'activation spécifique d'AgrC du même allèle et inhibe généralement les récepteurs AgrC des autres allèles. Des séquences nucléotidiques d'agr significativement différentes ont été déterminées chez S. Lugdunensis et chez S. Epidermidis, et il a été montré par étude en southern blot que le système agr est conservé parmi les staphylocoques. Nous avons amplifié et séquencé l'ADN codant la région N-terminale d'AgrC, AgrD et la région C-terminale d'AgrB de 14 espèces de staphylocoques. Nous avons décrit 18 nouveaux variants et donc la grande variabilité de ce système. L'étude phylogénétique des séquences nucléotidiques nous a permis d'évoquer un mécanisme d'évolution moléculaire des variants basé sur l'accumulation de mutations aléatoires. Le système agr régule chez S. Aureus la synthèse de la plupart des facteurs de virulence, notamment de la leucocidine de Panton-Valentine (PVL), toxine à action membranaire responsable de syndromes cutanés suppuratifs et de pneumopathies foudroyantes. Depuis quelques années, nous avons observé fortuitement l'émergence de souches de S. Aureus agr de type 3, résistantes à la méticilline (SARM) mais communautaires, et sécrétrices de la PVL. Nous avons étudié la signification biologique de la présence d'un type agr unique. Elle confirme la clonalité de ces souches et pourrait leur conférer un avantage sélectif : l'association stable des gènes codant la résistance à la méticilline et la PVL, induisant un potentiel épidémique et de virulence. "


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (83 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 70-81

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 321051/2002/216
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1887

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002LYO1T216
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.