Etudes physico-chimiques et analyses thermiques de précurseurs de polycondensation obtenus par polymérisation à l'état fondu

par Jalloul Bouajila

Thèse de doctorat en Sciences. Sciences et stratégies analytiques

Sous la direction de Marie-Florence Grenier-Loustalot.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 , dans le cadre de École Doctorale de Chimie (Lyon) .

Le jury était composé de Marie-Florence Grenier-Loustalot.


  • Résumé

    Les résines phénoliques sont connues par leur propriété thermostable, leur tenue à l'hydrométrie ainsi que leur haute durabilité et stabilité. Compte tenu de leur propriétés spécifique, elles sont utilisées dans l'industrie du bâtiment et du transport (avion, train et automobile). L'objectif de ce travail est d'étudier très finement, suivant les procédés de synthèses et les traitements thermiques, les structures chimiques des réseaux afin de corréler les données avec les propriétés finales des matériaux. La première partie de ce travail a été centrée sur la synthèse et la caractérisation des prépolymères (résols) préparés suivant différents procédés (R = Formol/Phénol (2,5 et 3,5) et types de catalyseur (LiOH, NaOH et Ba(OH)2). La quantification et l'avancement des réactions de condensation ont été suivis à l'état fondu par RMN 13C liquide, CLHP/UV/SM et CES/UV. Compte tenu de la large variété des composés possibles à se former dans les résols, une étude par CLHP/UV/SM/SM a conduit à la structure chimique de chacun des constituants présents au sein du mélange réactionnel. Dans une deuxième partie, les prépolymères ont été réticulés suivant deux cycles thermiques industriels. Une caractérisation des résines solides par IRTF et RMN 13C solide a permis de définir l'avancement de la réticulation et l'effet des paramètres entre les différentes résines. Les propriétés thermodynamiques des résines ont été étudiées par DSC jusqu'à 350ʿC avec l'aide du couplage ATG/IRTF. Les résiduels en monomères et en oligomères (n < 4) dans les résines thermodurcies, sont étudiés en lixiviat (eau et méthanol) par CLHP/UV/SM. La troisième partie est consacrée à l'étude de la dégradation thermique des résines sous différentes atmosphères (inerte et oxydante) et à différentes températures (25-850ʿC). La caractérisation des COV a été réalisée par TG/TCT/CPG/SM et ATG/IRTF. L'identification des résidus de la dégradation a été suivie par IRTF et RMN 13C solide.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (199 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [11] p.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Anselme-Payen.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TEXT 2002 BOU

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002LYO10092
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.