Evénements indésirables chez les adultes infectés par le VIH-1 recevant un traitement antirétroviral associant un inhibiteur de la protéase : Exemple des cytolyses hépatiques et du syndrome lipodystrophique à partir de la cohorte ANRS EP11-APROCO

par Marianne Savès

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Epidemiologie et Intervention en santé Publique

Sous la direction de Geneviève Chêne.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Cette thèse aborde la problématique des événements indésirables (EI) observés chez les patients infectés par le VIH depuis l'utilisation de combinaisons thérapeutiques associant un inhibiteur de la protéase (IP), à travers l'exemple des cytolyses hépatiques et du syndrome lipodystrophique étudié à partir de la cohorte prospective ANRS E11-APROCO, ayant inclus 1281 patients lors de l'initiation d'un traitement associant un IP. L'incidence des cytolyses hépatiques sévères a été estimée à 5 % patients-années, et la co-infection par les virus des hépatites B ou C était un facteur de risque majeur. Une étude transversale chez 614 patients, 12 ou 20 mois après l'inclusion dans la cohorte, a montré une forte prévalence des lipodystrophies et des anomalies du métabolisme lipido-glucidique, associé à des facteurs liés à l'hôte, à l'infection VIH, à l'exposition aux antirétroviraux, IP ou inhibiteur nucléosidique de la transcriptase inverse. Les patients âgés de 35-44 ans inclus dans la cohorte avaient un profil athérogène différent et un sur-risque de maladie coronarienne (estimé à partir de modèles prédictifs) comparé à un échantillon de la population générale. La complexité de la recherche des facteurs associés à la survenue des EI, liée au schéma d'étude, au problème des risques compétitifs, à la difficulté de distinguer l'effet des différents traitements, d'une toxicité directe ou indirecte, est discutée. L'intérêt d'études de phase IV est mis en avant, dans le contexte actuel de prise en charge au long cours de l'infection par le VIH, où la survenue d'EI peut remettre en cause un traitement antirétroviral même efficace.

  • Titre traduit

    Adverse events in HIV-1-infected adults under a protease inhibitor-containing regimen. Example of severe hepatic cytolysis and lipodystrophy syndrome in the APROCO Cohort (ANRS EP11)


  • Résumé

    In this thesis, we tackle a major concern in HIV-infected patients : the adverse events of antiretroviral combinations including a protease inhibitor (PI), through the examples of hepatic cytolysis and lipodystrophy syndrome. These events were studied within the setting of a prospective cohort, i. E. APROCO (ANRS EP11), including 1,281 patients since the initiation of a PI-containing regimen. The incidence of severe hepatic cytolysis was 5 % patient-years and co-infections by either hepatitis B or C virus sere strong risk factors. A cross-sectional study in 614 patients, 12 or 20 months after they were included in the cohort, showed a high prevalence of lipodystrophy and abnormalities of lipid and glucose metabolism, associated with host factors, HIV disease status, exposure to antiretrovirals. PI or nucleoside reverse transcriptase inhibitor. The patients aged 35-44 years included in the cohort had a different atherogenic profile and an over-risk for coronary heart disease (estimated using predictive models), compared to a sample of the general population. The complexity to identify the factors associated with the onset of the adverse events, due to the study design, the competitive risks issue, the difficulty to separate the effect of different treatments, of a direct or indirect toxicity, is discussed. The interest of a phase IV study is emphasised in the current context of short-time phase III evaluation of lifelong treatments of HIV infection, where the initial benefit of the treatments could be balanced by the secondary risk of adverse events discouraging patients to pursue efficacious treatments.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.91-100

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé - Josy Rieffers.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2001-898
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.