Etude sémantique de beneficium, iniuria et d'autres noms désignant des actes de bienfaisance et de malfaisance en latin dans un rapport d'antonymie

par Claude Brunet

Thèse de doctorat en Histoire et cultures de l'Antiquité

Sous la direction de Danièle Conso.


  • Résumé

    L'étude sémantique de beneficium, d'iniuria et d'autres noms désignant des actes de bienfaisance et de malfaisance fait apparaître un rapport d'antonymie symétrique pour les concepts, mais inégalement représenté dans l'organisation du lexique : le véritable antonyme de beneficium est iniuria, et non maleficium, antonyme morphologique. Beneficium entre aussi dans des locutions indiquant l'échange de bienfaits, pratique sociale et politique ; on peut se demander si ces locutions sont lexicalisées et quels peuvent être les critères de lexicalisation. Cette étude se plaçant dans la perspective de l'analyse sémique, il convient de préciser quels traits sémiques sont à retenir pour distinguer les lexèmes. Après une mise au point sur l'antonymie, notre étude aborde l'acte de malfaisance, largement représenté par iniuria, mot défini par les juristes. On recherche les traits sémiques quidéfinissent ce lexème et d'autres termes juridiques, et permettent de justifier l'antonymie avec beneficium.

  • Titre traduit

    Semantic study of beneficium, iniuria, and other words referring to charity of harm, in latin, in e link of antonymy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 388 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 366-376

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1016.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2002.1016.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.