Les figures de Minos dans l'imaginaire antique : thalassocrate, législateur, juge infernal

par Charles Delattre

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation grecques

Sous la direction de Michel Casevitz.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Minos, souverain mythique de Crète, apparaît dans les textes grecs et latins, du Vème siècle avant notre ère jusqu'à la fin du Moyen Age, comme un personnage en action, mais aussi dans trois cas comme une "figure" figée. Un prédicat court lui est associé, accompagné d'un nombre restreint de motifs invariants : cette structure se distingue du mythe, car elle permet non seulement d'organiser l'imaginaire, mais suscite une réflexion théorique dans un champ particulier. Minos est d'abord thalassocrate : il a la mainmise sur la mer. A partir d'Hérodote et de Thucydide, les récits sur Minos thalassocrate permettent d'étudier d'un point de vue géostratégique les moyens de la conquête terrestre dans le bassin de la mer Egée, et donnent naissance à une histoire chronologique. Minos est législateur : il donne ses lois à la Crète. A partir des Lois de Platon, les récits sur Minos législateur permettent de s'interroger sur l'origine de la loi : les mécanismes mis en oeuvre (inspiration divine, apprentissage, émulation) donnent naissance à une philosophie, mais aussi à une géographie politique, qui unit les différents législateurs entre eux. Minos est juge infernal : à partir du Gorgias de Platon, les récits sur les juges aux Enfers permettent de se représenter l'au-delà. La réflexion eschatologique se fonde sur une éthique nouvelle, qui prend en compte la responsabilité personnelle du coupable et n'applique plus la loi du talion. Par l'intermédiaire de la Septante, elle donne naissance au Jugement Dernier chrétien. Dans les deux derniers cas, des vers de l'Iliade et de l'Odyssée d'Homère sont invoqués comme garantie par Platon, qui les détourne de leur sens premier. Ces trois "figures" sont indépendantes les unes des autres, même si certains de leurs motifs sont caractéristiques des mythes du souverain et du tyran.

  • Titre traduit

    The figure of Minos in classical mythology : thalassocrat, legislator, infernal judge


  • Résumé

    Minos, mythical sovereign of Crete, is depicted in Greek and Latin texts from the fifth century B. C. E. Up through the Middle Ages as both a man of action and, in three particular instances, as a fixed character. He is generally associated with a short predicate as well as a limited number of invariable characteristics. This structure, in contradistinction to that of a myth, not only serves to organize the imaginary landscape surrounding Minos but also gives rise to theoretical reflection in a particular field. First of all, Minos is a thalassocrat: he has dominion over the sea. From Herodotus and Thucydides onward, stories about Minos­thalassocrat enable us to study the means of conquering territory in the Aegean area from a geostrategic point of view and give birth to a chronological history. Additionally, Minos is a legislator: he determines the laws of Crete. From Plato's Laws onward, stories about Minos elucidate the origin of the concept of law; the mechanisms thus put into place (divine inspiration, learning, and emulation) mold a political philosophy as well as a political geography, which serve to bind legislators among themselves. Finally, Minos is an infernal judge. From Plato's Gorgias onward, stories about judges in the underworld help us to represent that domain. As a result, a new ethic, one that takes into account personal responsibility and rejects retributive justice, provides the framework for eschatological thinking. Through the Septuagint, this ethic forms the cornerstone of the Last Judgment in Christianity. In the last two cases, Plato invokes verses from Homer's Iliad and Odyssey as a guarantee, in the process deforming their original meaning. These three representations of Minos are not connected, even though certain aspects of them are characteristic of mythical depictions of the sovereign and tyrant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (809 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 681-788. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-123 (1-2)
  • Bibliothèque : Bibliothèque Gernet & Glotz (Paris). (Contact: Marie LERAT) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE. DELATTRE Minos

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001PA100123
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.