Influence de la haie de ceinture de fond de vallée sur le transfert d'eau et de nitrate

par Virginie Caubel

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentale et appliquées, agronomie, sciences du sol et production végétale

Sous la direction de Philippe Mérot.

Soutenue en 2001

à Rennes, ENSA .


  • Résumé

    L'objectif de cette étude est de déterminer quelles sont les modifications de la dynamique de l'eau et des solutés au voisinage d'une haie de ceinture de fond de vallée, et leurs conséquences sur les transferts d'eau et du nitrate du versant vers la zone humide. Nous avons pour cela suivi réqulièrement pendant deux ans et demi le potentiel de l'eau du sol et la composition chimique de la nappe à différentes profondeurs le long de deux transects voisins, I'un recoupant un talus et une haie de ceinture de fond de vallée, I'autre nom. L'influence de la haie est liée au prélèvement d'eau et de nitrate et à la dissymétrie du système racinaire, développé surtout en amont de la haie. Le prélèvement d'eau en été induit un assèchement des sols nettement plus fort qu'en l'absence de haie (supérieur de 10(3 mm dans la rhizosphère), qui entraîne à l'automne un retard à la saturation des sols et aux transferts d'eau vers la zone humide d'environ 1,5 mois. Le prélèvement d'eau en été expliqué aussi la dynamique assez particulière de solutés peu prélevés par la végétation comme le chlorure. L'influence de la haie sur la dynamique du nitrate se manifeste au printemps par une disparition quasi totale du nitrate dans les cinq mètres bordant la haie en amont, due au prélèvement par les arbres et peut- être aussi à une dénitrification hétérotrophe. En automne il n'y a pas de nitrate dans la nappe en amont de la haie, parce que son transfert est limité par la sécheresse du sol. L'impact de la haie étudiée sur les flux d'eau vers la zone humide est nettement moins marqué que ne le laisse penser la dynamique hydrique contrastée à son voisinage. Son impact sur les flux de nitrate vers la zone humide est par contre beaucoup plus marqué, il entre dans la zone humide environ 4 fois moins de nitrate avec haie que sans haie. L'abattement en nitrate dans la zone humide n'étant pas modifié par la présence de la haie en terme de pourcentage, il en sort aussi moins à 15m en aval.

  • Titre traduit

    Influence of bottomland hedgerow on water and nitrate transfer in groundwater


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (158 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 150 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D 36
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.