La tradition des Femmes Illustres aux XVIème et XVIIème siècles

par Catherine Pascal

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Marie-Madeleine Fragonard.

Soutenue en 2001

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Issus de la tradition inaugurée par Boccace, le thème des "Femmes Illustres" et les recueuils qui en rassemblent les "biographies" exemplaires connaissent un succès grandissant au fil du XVIe siècle pour culminer durant les premières années particulièrement brillantes de la régence d'Anne d'Autriche jusqu'à la veille de la Fronde, alors que l'on assiste à une nette augmentation du prestige féminin dans les domaines politique et social. A contre-courant d'une "doxa" et d'une littérature traditionnellement misogynes qui, s'appuyant sur un ensemble d'idées, de croyances et de mythes hérités de l'Antiquité et du Moyen-Age, faisaient de la femme un "animal" inférieur, méprisable, voire dangereux pour la famille comme pour la société, cette manifestation élitiste, fondée sur une idéologie aristocratique mais qui rencontre une large audience, exalte les vertus exceptionnelles d'un nombre relativement restreint de femmes scrupuleusement choisies, dont les mérites ont été consacrés par l'Histoire ou par la Bible, et qui, à l'heure de la Contre-Réforme mondaine, sont proposées, par les auteurs majoritairement religieux, en exemples ou en modèles de sainteté laïque aux membres féminins d'une noblesse qu'il faut réconcilier avec la piété. Après avoir reconstitué le trajet du discours sur les Illustres au sein du monde qui l'a produit, cette étude, sans perdre de vue leur valeur édifiante, s'attache d'abord à examiner les receuils du "corpus" sur les plans sériel et narratif, en analysant en particulier les relations complexes qui se tissent entre le récit et l'image, à inventorier ensuite les différentes formes de l'héroïsme féminin, en resituant le problème dans le débat plus général de la rivalité des types de gloire, opposant une morale "laïque" -celle du monde- à une morale religieuse -celle de Dieu-, pour finalement tenter d'évaluer les effets de cette littérature sur le public féminin auquel elle est spécifiquement destinée.


  • Résumé

    Stemming from the tradition inaugurated by Boccace, the theme of "Illustrious Women" and the anthologies gathering exemplary "biographies" enjoy a growing success during the XVIth century to reach a peak in the first and particularly brilliant years of Ann of Austria's regency until the eve of the Fronde, while a distinct increase of women's prestige can be noticed in the social and political fields. Against the current of a traditionally misogynous doxy and literature which, resting upon a collection of ideas, beliefs and myths inherited from Antiquity and the Middle Ages, considered woman as an inferior, despicale "animal", that could even be dangerous for the family and for society, these elitist writings, based upon an aristocratic ideology, but nevertheless finding a wide audience, exalt the exceptional virtues of a relatively restricted number of scrupulously chosen women whose merit was consecrated by History or by the Bible. At the time of the social Counter-Reformation, some authors, religious for the most part, put forward these women as examples or models of secular saintliness to the female members of a nobility which has to be reconciled with piety. After studying the development of the discourse on the "Illustrious" in the world which created it, this work without neglecting their edifying value, first of all tries to examine the anthologies of the "corpus" on a serial and narrative point of view, by focusing on the analysis of the complex relations woven between the narrative and the image. Then, it makes an inventory of the different forms of women's heroism, by putting back the issue in the more general debate on the rivalry of the various types of glory, opposing a secular moral code -that of the World- to a religious one -that of God. Finally, it tries to assess the effects of this kind of literature on the female readership to which it is specifically destined.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (1281 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 1195-1233

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2001.MON-20
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.