Stratégies d'utilisation de l'habitat par les poissons d'eau courante : rôle du couvert : étude par radiopistage & en rivière expérimentale

par Stéphanie Allouche

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Philippe Gaudin et de Yvette Bouvet.

Soutenue en 2001

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Philippe Gaudin, Yvette Bouvet.


  • Résumé

    La complexité structurale de l'habitat est un des paramètres qui facilite la coexistence et la persistance des populations notamment car elle fournit des abris et refuges vis-à-vis des contraintes abiotiques et biotiques. Au sein des milieux lotiques, caractérisés par une forte hétérogénéité spatio-temporelle liée surtout aux fluctuations de débit, le couvert (débris ligneux, excavations sous-berges, blocs) constitue une composante clé de la répartition des poissons dont l'importance a déjà largement été démontrée pour les cours d'eau salmonicoles. Il remplit trois fonctions principales pour l'individu : protection contre la prédation, isolation visuelle limitant la compétition, et abri hydraulique. Cependant ses rôles fonctionnels ne se bornent pas qu'à cette échelle. En particulier, son rôle structurant pour l'habitat piscicole et sa contribution à la productivité biologique renforcent de facto son importance pour des assemblages piscicoles. Malgré ce large consensus, l'impact réel en termes de dynamique des populations reste controversé en partie par manque d'éléments concernant les mécanismes sous-jacents à l'utilisation des abris. Deux approches complémentaires furent développées, l'une réalisée in situ par radiotélémétrie de chevesne (Leuciscus cephalus) adultes et l'autre expérimentale réalisée en mésocosme sur des juvéniles. L'étude in situ montre que les structures d'abris sont des composantes essentielles à la sélection de l'aire de résidence par les chevesnes à l'échelle nycthémérale, saisonnière ou lors des perturbations hydrauliques majeures. Les expériences montrent que l'utilisation des abris antiprédateurs relève d'un compromis entre les contraintes antagonistes de croissance et de survie et que de très nombreux facteurs (débit, risque de prédation, stratégies d'histoire de vie) sont susceptibles d'orienter ce compromis. De plus, elles permettent de proposer des scénarios quant à l'impact des oiseaux piscivores sur la régulation des populations.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (69 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 59-69

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001LYO10103
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.