Diversité taxonomique, génotypique et physiologique des souches bactériennes dégradant l'atrazine dans les sols : impacts d'apports de boues de station d'épuration et essai de bioremédiation

par Sandrine Rousseaux

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Guy Soulas.

Soutenue en 2001

à Dijon .


  • Résumé

    L'utilisation intensive de l'atrazine a engendré une contamination importante du sol et des eaux superficielles et profondes. Au niveau du sol, l'application répétée du pesticide conduit à sa biotransformation réduisant considérablement sa demi vie et son efficacité herbicide. Les mécanismes responsables de l'adaptation des sols à la dégradation de l'atrazine ne sont pas encore très bien définis. Au cours de ce travail, nous avons mis en évidence que la taille de la population n'est pas proportionnelle à l'activité de dégradation des micro-organismes dégradants et que l'atrazine joue probablement un rôle majeur dans la structuration des communautés dégradantes, dans l'expression de la capacité de dégradation des micro-organismes et dans leur maintien. Nous avons isolé différentes souches bactériennes dégradantes. Certaines présentent les gènes de dégradation atzABC et trzD et sont capables de minéraliser 90 % de l'atrazine apportée en 15 jours. D'autres, Gram positives, dégradent rapidement l'atrazine en acide cyanurique et portent les gènes atzB et atzC. Les différentes combinaisons de gènes observées chez les souches isolées ainsi que le transfert d'un plasmide porteur de gènes de dégradation entre deux souches bactériennes, nous permettent de supposer que l'adaptation des sols à la dégradation de l'atrazine est le résultat de transfert de gènes entre différentes souches du sol. Nous avons également mis en évidence que l'inoculation d'une des souches isolées dans des sols non adaptés à la dégradation de l'atrazine augmente de manière significative la minéralisation du pesticide. Par contre, l'apport des boues de stations d'épuration étudiées ne semble pas avoir d'effet sur le potentiel de minéralisation des sols.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 130 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p.115-130

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2001/6*BU/SE

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01 DIJO S006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.