Etude de quelques quantificateurs universels en francais et en japonais

par Rie Takeuchi

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Georges Kleiber.

Soutenue en 2000

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these a pour objectif principal l'etude du quantificateur universel dans les deux langues non apparentees que sont le francais et le japonais. Bien qu'ils soient classes traditionnellement parmi les determinants indefinis, les quantificateurs universels en francais tout, chaque et n'importe quel, ont sur plusieurs points un comportement comparable a celui des determinants definis. La premiere partie de ce travail presente ainsi les differentes approches de la definitude et de l'indefinitude, ainsi que les conceptions logiques et linguistiques des quantificateurs. Cette presentation met en evidence la relation d'equivalence entre les quantificateurs universels et les determinants de totalite, de meme que leur statut d'indefinis proportionnels. Dans un deuxieme temps, nous montrons que la totalite presuppose un domaine de quantification borne et une structuration interne partitive, a savoir la distributivite. Il apparait egalement que tout, tous les, n'importe quel, que ce soit d'ordre quantitatif ou qualitatif, assertent la totalite. La deuxieme partie presente une etude syntaxico-semantique de chaque/chacun, qui met au jour la specificite de la distributivite qu'il exprime, et qui montre que cette distributivite est a la fois presupposee et posee. Il en ressort que la notion de totalite exprimee par chaque/chacun n'est en fait qu'un effet de sens secondaire. La troisieme partie met en lumiere, en recourant a la theorie des quantificateurs generalises, le systeme de determination et de quantification nominales en japonais, dans lequel l'opposition wa/ga, ainsi que lestraits semantiques et la place syntaxique des expressions de quantite, jouent un role important. Cette partie propose egalement une analyse des quantificateurs universels dare-mo-ga, dare-de-mo et n-wa-dare-mo, a travers une analyse syntaxico-semantique de la particule paradigmatisante mo.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 471 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 111 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MMc 243

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.