Les proprietes magnetiques des peridotites serpentinisees abyssales : relation entre la composition chimique, la nature mineralogique des mineraux serpentineux et le comportement magnetique des peridotites serpentinisees

par OMAR OUFI

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Mathilde Cannat.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'evaluer la contribution des peridotites serpentinisees aux anomalies magnetiques marines. Une etude des proprietes magnetiques de ces roches, forees pres de la ride medio-atlantique et de la dorsale est pacifique, et draguees sur la dorsale sud ouest indienne, a ete realisee. La susceptibilite magnetique (k) augmente lineairement avec la quantite de magnetite. Cette derniere n'augmente pas lineairement avec le taux de serpentinisation, mais augmente lentement jusqu'a 70% de serpentinisation puis brutalement au dela de ce taux. Cette evolution de k correspond a une evolution de la nature mineralogique des serpentines lors de la serpentinisation. La lizardite riche en feo (6%) formee au debut est destabilisee a la fin de la serpentinisation pour former du chrysotile pauvre en feo (2-3%) et la magnetite. Si la mobilite des elements est faible lors de la serpentinisation, une brucite riche en fer (30%) est formee au depends de la magnetite. K est donc moins elevee. K des echantillons tres serpentinisees etudies est plus elevee que celle des basaltes. Ils peuvent donc porter une aimantation induite plus importante. La nrm qui determine la capacite des roches a produire les anomalies magnetiques marines est tres variable. Elle atteint des valeurs comparables a celles des basaltes oceaniques (20a/m), mais est faible dans certains echantillons (<1a/m). Ces valeurs faibles de la nrm sont dues soit a : - la maghemitisation de la magnetite, au contactes directe de l'eau de mer. - la formation de grains de magnetite en moyenne legerement plus grands, dans la gamme de tailles des grains magnetiques dites psd. Dans les echantillons tres serpentinises, la taille et la forme des grains de magnetite sont legerement differentes lorsque la magnetite est localisee le long de veines espacees (4mm) et lorsqu'elle se concentre dans les veines peu espacees (0. 6mm). Cette derniere configuration est la plus commune et est caracterisee par une nrm elevee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 289 p.
  • Annexes : 221 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2000) 172
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.