L'alchimie thermale : eau, medecine et loisirs. histoire du thermalisme en france au xixeme siecle.

par Jérôme Penez

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de André Gueslin.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Résumé

    La question centrale de l'histoire thermale est de trouver les causes de la << fievre thermale >> qui a entraine la creation de villes d'eaux et a conduit annee apres annee des milliers de personnes pres des sources. L'eau minerale est le premier ingredient de l'alchimie thermale : sans eau pas de thermalisme. Ensuite doivent etre decouvertes des vertus therapeutiques a ces eaux. Ces vertus ont uneplace d'autant plus considerable que la medecine a au xixeme siecle une ampleur jamais egalee. Parallelement a la medicalisation croissante de la population et au scientisme, le xixeme siecle est marque par l'explosion des progres techniques permettant notamment le developpement du chemin de fer. La naissance du capitalisme modifie profondement la structure economique et accompagne la mutation sociale que represente l'expansion de la << bourgeoisie >> ; cette derniere supplante progressivement l'aristocratie et permet une croissance de la frequentation des villes d'eaux. Le xixeme siecle est aussi celui de << l'invention des loisirs >> pour lesquels les stations thermales sont un espace de realisation privilegie. L'un des secrets de l'alchimie thermale reside dans la capacite d'adaptation du phenomene aux evolutions du xixeme siecle : l'incorporation de l'hygiene, du climatisme, la concurrence des stations balneaires ou la croissance du tourisme. Mais pour que l'alchimie se produise, des << incantations >> sont necessaires : diffuser l'image thermale et la connaissance des eaux minerales est le role joue par la publicite et par les divers ecrits des medecins. Simultanement, les uvres litteraires, les guides imprimes, les romans, les traces iconographiques - le plus souvent d'inspiration romantique - sont les reflets << reels >> ou << imagines >> des lieux de jaillissement des eaux minerales. La formule de l'alchimie thermale est difficile a appliquer pour atteindre le succes comme le demontre la grande diversite du thermalisme au xixeme siecle.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Paris à Economica

Histoire du thermalisme en France au XIXe siècle : eau, médecine et loisirs


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1210 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 376 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL (2000) 056
  • Bibliothèque : Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (France).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4° Doc 2281 (13)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 3114
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4941
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Paris à Economica

Informations

  • Sous le titre : Histoire du thermalisme en France au XIXe siècle : eau, médecine et loisirs
  • Dans la collection : Collection Économies et sociétés contemporaines , 1152-0620
  • Détails : 1 vol. (XI-334 p.)
  • Notes : Autre tirage : 2005.
  • ISBN : 2-7178-4904-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [323]-328. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.