Techniques contemporaines et philosophie du sujet

par Xavier Guchet

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Gras.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les techniques contemporaines sont encore trop souvent conçues dans le prolongement des techniques les plus archaïques, et la pensée technique se trouve enfermée dans un dispositif délimité par une ontologie de l'objet (de l'outil ou de l'instrument), une anthropologie de l'homo faber ou du vivant technicien, et une réflexion éthique. Dès lors qu'aujourd'hui les techniques semblent se développer de façon autonome, cette pensée annonce la mort du sujet (aucune alternative au sujet-porteur d'outils individuel, ou homo faber, n'est envisagée) au profit d'une analyse objective du « systeme technicien » autonome, et d'un questionnement éthique visant à redonner aux hommes la maîtrise de leurs techniques, tout en gardant la référence au vivant technicien : les techniques contemporaines, comme les plus archaïques, sont encore conçues comme des moyens d'adaptation du vivant hominien au milieu naturel. Le verrouillage de la pensée technique par ce dispositif technologie/anthropologie/réflexion éthique, se fait au prix d'une anesthésie de la philosophie transcendantale. La pensée technique peut-elle être libérée de ce dispositif et donner occasion à la philosophie de reformer ses catégories, en relançant la réflexion transcendantale sur les décombres du préjugé anthropologique ? Plusieurs voies sont praticables, en particulier les trois voies d'une ontologisation de la pensée technique (à partir d'une critique de la thèse anthropologique et instrumentale, Heidegger), d'une analyse des « positivités » technologiques d'inspiration foucaldienne (J. C. Beaune), et enfin d'une nouvelle critique de la raison qui montrerait le caractère non intrinsèquement universel mais date (de surcroît idéologique) de la rationalité technologique (école de Francfort). Simondon a fait la synthèse de ces différentes approches, et a montré qu'en s'appuyant sur une pensée technique originale, il devenait possible de refaire une philosophie transcendantale à partir d'une nouvelle théorie du sujet. Les recherches actuelles en sociologie notamment, en particulier la sociologie des « macro-systemes techniques », s'inscrivent dans la voie ouverte par Simondon et s'efforcent de refaire une théorie du sujet de l'innovation technique.

  • Titre traduit

    New technologies and philosophy of subjectivity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (558 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 230 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4341
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.