Hétérogénéité des entreprises et croissance économique : conséquences de l'irréversibilité de l'investissement et de l'incertitude spécifique

par Stéphanie Jamet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Laffargue.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    En macro-économie, il est souvent supposé l'existence d'une entreprise représentative dont l'investissement serait similaire à celui observé au niveau agrégé : un investissement évoluant de façon lisse, heurté par des chocs agrégés. En fait, le profil d'investissement observe au niveau des entreprises est radicalement différent. L'investissement est davantage déterminé par des chocs spécifiques aux entreprises, que par des chocs agrégés. De plus, il est au moins en partie irréversible, ce qui donne lieu à des ajustements discontinus du stock de capital. Cette thèse s'interroge sur les gains, en termes de compréhension de la croissance économique, à fonder les comportements sur ceux d'entreprises hétérogènes plutôt que sur ceux d'une entreprise représentative. Après une étude empirique sur les caractéristiques de l'investissement des entreprises françaises et une revue de la littérature, trois modèles de croissance fondés sur des entreprises prenant des décisions d'investissement irréversible en présence d'incertitude spécifique sont construits. Ces modèles de croissance permettent de comprendre les concepts clés de capacite excédentaire et de sous-utilisation des capacités. Les capacités sont excédentaires lorsque, étant donné les chocs qu'elles subissent, les entreprises souhaiteraient revendre du capital mais ne le peuvent pas en raison de contraintes techniques. Les capacités de production sont sous-utilisées pour maintenir les prix et les profits au-dessus d'un certain niveau. En raison de l'existence de ces imperfections des ajustements des capacités, l'hétérogénéité des entreprises doit être prise en compte dans un modèle de croissance. D'une part, l'existence de capacités de production excédentaires a pour conséquence que la croissance dépend de l'hétérogénéité des entreprises. D'autre part, l'existence de capacités de production freine la croissance, et renforce la dépendance de la croissance à l'hétérogénéité des entreprises.

  • Titre traduit

    Firms heterogeneity and economic growth


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 319-328

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P00-132

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-2000-75
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.