Sensibilité de la convection et de la mousson indienne à la résolution dans un modèle de climat à maille variable

par Virginie Lorant

Thèse de doctorat en Géophysique géochimie géomécanique

Sous la direction de Jean-François Royer et de Claude Boutron.

Le président du jury était Jean-Luc Redelsperger.

Le jury était composé de David B. Stephenson.

Les rapporteurs étaient Martin Beniston, O.P. Sharma.


  • Résumé

    En raison de l'augmentation rapide du cout de calcul avec la resolution des modeles de circulation generale de l'atmosphere, ceux-ci ont ete jusqu'a present limites a des resolutions horizontales de plusieurs centaines de kilometres. Une facon de rendre compte regionalement des processus de plus petite echelle, sans augmenter le cout de calcul, consiste a utiliser un modele global de resolution variable (rv) dont la taille de maille diminue lorsque l'on s'approche de la region d'interet. Les resultats de simulations, realisees en configuration d'aqua-planete, ou le modele d'atmosphere est force par un ocean global, ont mis en evidence une modification importante et irrealiste de la circulation generale du modele a rv. Dans les tropiques, le gradient comme les changements de resolution modifie la dynamique et induit une disparite importante des processus pris en compte par la physique du modele. A rv, ces inhomogeneites favorisent la convection dans la zone de plus basse resolution. En respectant une resolution maximale de 420 km a l'antipode, la convection s'organise au contraire de facon coherente et homogene dans l'ensemble des tropiques. Les resultats ont egalement revele l'importance des conditions de declenchement de la convection sur son organisation et suscite une amelioration pertinente du schema de diffusion verticale et du taux d'entrainement convectif. En configuration realiste, le modele a rv a montre sa capacite a reproduire sans la degrader la climatologie du modele de resolution uniforme. Quoique globalement les principaux defauts du modele soient reproduits a rv, localement sur la region de mousson indienne ou la resolution est definie comme la plus forte, l'amelioration du relief et la representation plus fine des structures cycloniques permet une simulation plus realiste de la dynamique de mousson et une meilleure repartition et variabilite intrasaisonniere des precipitations sur la region.

  • Titre traduit

    The sensitivity of convection and Indian monsoon to resolution in a climate model with a variable mesh


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VI-246 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 164 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.