L'idée monarchique dans la littérature grecque des Vème et IVème siècles A. -C.

par Evelyne Petit Kresch

Thèse de doctorat en Histoire et cultures de l'Antiquité

Sous la direction de Michel Woronoff.


  • Résumé

    Alors qu'Athènes connaît un régime démocratique, des penseurs grecs des cinquième et quatrième siècles avant Jésus-Christ élaborent une réflexion sur la monarchie. Certains d'entre eux ont entretenu des rapports avec des souverains, rois ou tyrans, dont ils ont été les précepteurs ou les conseillers. Au delà de leurs expériences personnelles, ces penseurs nourrissent leur réflexion des mythes, mais aussi de la réalité historique, qu'elle soit ou non contemporaine, grecque ou barbare. Or, si tous condamnent le despotisme oriental, certains sont favorables à l'émergence d'un homme providentiel qui pourrait réussir là où le système démocratique montre ses limites. Ils espèrent voir réaliser leur rêve d'une unité hellénique. Et, si l'on ne peut afffirmer qu'ils aient ouvert la voie aux souverains hellénistiques, du moins peut-on penser qu'ils ont favorisé l'évolution de l'opinion sur l'idée monarchique.

  • Titre traduit

    Themonarchical concept in the greek literature of the fifth and fourth centuries B. -C.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 422 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 386-396

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2000.1011
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 217406
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.