Les artistes allemands en exil en france de 1933 a 1945 : histoire et imaginaire

par Nicolas Surlapierre

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Laurence Bertrand-Dorléac.

Soutenue en 2000

à Amiens .


  • Résumé

    Avant l'arrivee d'hitler au pouvoir, la montee du nazisme enterine le naufrage de la republique de weimar creant une reelle diaspora intellectuelle et artistique. Le mouvement des artistes allemands commence avant 1933. Les artistes n'ont pas immediatement traduit les sentiments que l'exil genere. Les artistes allemands sont dans une position d'attente. Ce travail s'est articule en fonction de trois axes de recherche. Le premier se proposait d'integrer l'heterogeneite du phenomene. Nous avons analyse les raisons du depart des artistes, ce qui a permis de rendre compte des derniers mois de la republique de weimar. Nous avons essaye de montrer que les artistes allemands deja installes en france devenaient des exiles. L'exil des artistes allemands se caracterise par deux imperatifs : un imperatif politique et formel. Les raisons qui ont pousse les artistes allemands a emigrer en france etaient la plupart du temps basees sur ce compromis. Ils pensent pouvoir s'exprimer en france grace a l'antifascisme mouvement qui a ete dans un premier temps tres federateur. C'est pourquoi nous avons montre les specificites de la representation antifasciste allemande. Cette politisation a pris de l'importance jusqu'en 1938 puis nous avons observe et analyse la brusque depolitsation des artistes. Dans un troisieme temps, nous avons tente de comprendre les raisons qui ont pese sur la politisation, soupcon qui ne pouvait pas se resumer a la seule usure de l'imperatif politique. A ce changement d'attitude correspond une dispersion sur le territoire francais des artistes allemands exiles. Les artistes allemands ont vu se lever l'imperatif politique et ils ont pu s'exprimer plus librement. L'internement dans les camps a ete aussi une etape importante de meme que l'experience de la guerre, de la resistance. Les donnees etaient completement nouvelles puisqu'a la contrainte de la visibilite se substitue celle de l'invisisibilite. En somme, nous retiendrons pour caracteriser l'exil des artistesallemands l'idee de passage : social, politique, historique. L'art de l'exil stigmatisait bien une place que l'on niait aux artistes dans leur pays et leur difficulte a trouver la leur en france et a transposer sur le plan formel ce phenomene, cette contrainte de l'histoire.

  • Titre traduit

    Exile german artists in france from 1933 to 1945 : history and representation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 791 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 990 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2674
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.