La peinture murale en Anjou et dans le Maine aux XVe et XVIe siècles

par Christine Leduc

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Albert Châtelet.

Soutenue en 1999

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    L'étude de la peinture murale en Anjou et dans le Maine aux XVème et XVIème siècles a été réalisée à partir d'une vaste enquête menée d'une part dans les archives, les bibliothèques et les centres de documentation et d'autre part sur le terrain. Ce travail exhaustif comprend non seulement les ensembles peints conserves dans les édifices religieux et civils, mais aussi les peintures détruites documentées. Le corpus de près de 250 notices réunit tout d'abord de nombreuses informations sur l'historique des découvertes et des restaurations et sur la technique des peintures, ensuite des points plus développes sur l'iconographie et le style et propose en dernier lieu une datation des décors. L'étude de ce vaste corpus a permis dans la synthèse de réaliser entre autres une première étude d'ensemble des peintures murales des édifices civils de l’Anjou et du Maine et, tout particulièrement, de celles créées dans les demeures du roi René et de son entourage. Ces peintures, dont près de 70% ont été découvertes depuis le début des années 1980, étaient pour la plupart inédites. Le milieu angevin fut un foyer artistique très inventif. C'est ainsi que plusieurs thèmes iconographiques furent crées en Anjou a l'initiative du roi René et connurent un vif succès jusqu'au début du XVIème siècle. La production picturale en Anjou et dans le Maine présente deux pointes quantitatives notables. La première est liée a la présence effective des princes angevins, et principalement à celle du roi René, et a la proximité de la cour des rois de France installée en Touraine et, la seconde, a l'activité picturale dans les paroisses a la fin du XVème et dans la première moitié du XVIème siècle.

  • Titre traduit

    Wall painting in anjou and in the maine in the xvth and xvith centuries


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1847 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 750 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque des arts.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th. N.R. : LEDUC 1-4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4112
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2392
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.