Utilisation des lois stables en finances

par Arnaud Tisseyre

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Agnès Sulem.

Soutenue en 1999

à Paris 9 .


  • Résumé

    L'auteur propose un modèle général alternatif aux modèles gaussiens classiques. Ce modèle s'appuie sur les processus alpha-stables ou processus de Levy. Ces processus présentent de nombreuses caractéristiques importantes : occurrence des grands évènements bien plus grandes (lois à queue épaisse), asymétrie des hausses et des baisses, autosimilarité en accord avec les mesures statistiques, prise en compte du smile de volatilité. La thèse présente un ensemble complet de solutions analytiques et numériques permettant une implémentation et un calcul effectifs associés à l'utilisation de ces processus. Elle propose en outre une formule fermée de pricing d'option de change, extensible aux actions et aux taux d'intérêts, et étudie différentes stratégies d'utilisation : arbitrage sur le smile de volatilité, amélioration des couts de gestion de couverture


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 192 p
  • Annexes : 23 réf

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999PA090038
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.