Diderot dans les lettres a sophie volland : la quete d'un regard - ecriture, expression et communication du sentiment dans une correspondance du xviiie siecle -

par Odile Richard-Pauchet

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Georges Benrekassa.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette these s'est donne pour objet l'etude des lettres ecrites par diderot a sa maitresse sophie volland entre 1759 et 1774, corpus presente dans l'edition d'andre babelon (1930). Elle decrit leur genese (la liaison qui est a leur origine, ainsi que les conditions materielles de leur echange), puis evoque les ambitions poetiques qui la traversent. Elle s'interesse notamment a l'effort de l'ecrivain pour fonder un langage nouveau, caracterise par la franchise dans l'expression des "accents du coeur". Elle evoque ensuite sa charge erotique, autre manifestation intime de l'etre, en insistant neanmoins sur l'impossible fusion inherente a toute correspondance. Cependant cette difficulte reside surtout ici dans l'ambiguite du jeu de l'ecrivain, tout a la fois tente par la fusion, mais amenageant lui-meme la distance, sollicite par un desir polymorphe et centrifuge. Cette tentative de fusion, qui devient surtout une ouverture de soi a l'autre, prendra d'autres formes encore : ainsi celle d'un journal que l'ecrivain promet de tenir pour sophie, puis qu'il abandonne, seduit par d'autres modes de compte-rendu epistolaire (medical entre autres), et d'autres sujets de "conversation". Enfin, ce travail etudie la facon dont diderot confie aussi le discours sur soi a des formes comme l'autoportrait et le "tableau scenique" (le sentiment s'exprime alors grace aux traits du visage et aux attitudes), ainsi qu'au recit de promenade. La lettre-paysage apparait a ce titre comme une des formes les plus abouties et les plus propres a dire un "moi" labile et mouvant, prefigurant l'invention rousseauiste de la "reverie".

  • Titre traduit

    Diderot in letters to sophie volland : the search for a gaze - writing, expressing and communicating feeling in an xviiith century correspondence -


  • Résumé

    The object of this thesis is to study the letters written by diderot to his mistress sophie volland between 1759 and 1774, the edition used being that of andre babelon (1930). The thesis describes the genesis of the letters - the liaison in which they originated and the material conditions in which they were exchanged. It then examines the poetic aspirations running through them, in particular the writer's effort to create a new language, characterized by directness in the expression of the + movements of the heart ;. The erotic content of the letters, a further intimate manifestation of the self, is also examined, though the impossibility of physical union, inherent in any correspondence, is emphasised. Here, however, the difficulty mostly lies in the ambiguous attitude of the writer who seeks physical union while simultaneously cultivating distance through the centrifugal and polymorphous nature of his desire. This attempted union, which gradually becomes an opening up of the self to the other, later assumes other forms : that of a diary which the writer promises to keep for sophie's sake and then gives up to turn to other types of epistolary description (medical among others) and other topics of conversation. Finally, this study analyses how diderot uses forms such as the self-portrait and scene depiction as vehicles for selfexpression - feeling in these cases being conveyed by features and attitudes - as he does too in accounts of his wanderings. In this respect, the + landscape-letter ; provides one of the most elaborate and adequate forms for expressing an unstable, changing self, and it foreshadows rousseau's invention of the +reverie;.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par H. Champion à Paris

Diderot dans les "Lettres à Sophie Volland" : une esthétique épistolaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 498 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 425 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2388

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999PA070011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Diderot dans les "Lettres à Sophie Volland" : une esthétique épistolaire
  • Dans la collection : ˜Les œdix-huitièmes siècles , 115
  • Détails : 1 vol. (449 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-1608-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [407]-431. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.