Les idées stoi͏̈ciennes dans la littérature morale de la fin du XVIe siècle au début du XVIIe (1575-1642)

par Denise Carabin

Thèse de doctorat en Littérature et linguistique françaises

Sous la direction de Marie-Madeleine Fragonard.

Soutenue en 1999

à Paris 3 .


  • Résumé

    Regulierement nourri par la pratique de l'intertextualite, sous forme de traductions, d'emprunts et de commentaires, le neo-stoicisme, issu des crises sociales, prend son essor dans le milieu des bourgeois et des robins, parlementaires et hommes lies au pouvoir, qui demandent a seneque et a epictete des sources d'arguments, des choix de vie et de pensee, pour consoler leurs contemporains des maux publics et restaurer l'ordre royaliste. Dans son triple projet moral, logique et physique, il fait subir a la notion de religion des demarcations capitales : par sa theologie philosophique qui rationalise le christianisme, par la subordination de la religion civile au succes politique, par la reduction du sentiment religieux a la piete vertueuse du preud'home ; qui suit la nature, il effrite le pouvoir ecclesiastique, en placant la conscience du sage au-dessus des hommes. De l'interieur du christianisme, il corrige l'augustinisme etroit et le dogmatisme de ses docteurs. Le sage, epris de tranquillite et attire par l'eclectisme et le doute methodique, se tourne vers la recherche intellectuelle sous les formes de l'erudition et de l'etude de la nature qui le conduit a dieu. Ces lignes de force n'excluent pas des courants internes comme l'hostilite des protestants a la prudence neo-stoicienne et a son idee de la suffisance humaine et le refus, dans le courant des sceptiques, de l'engagement dans la cite.

  • Titre traduit

    Stoic ideas in late sixteenth-early century moral literature


  • Résumé

    Stoic ideas in late sixteenth-early seventeeth century moral literature regurlaly nourished as it is by the practice of intertextuality, through translations and commentaries, neo-stoicism, which springs from social crisies, comes to light in the milieu of the bourgeois, lawyers, members of parliament and statesmen. They all turn to seneca and epictetus for arguments, ways of living and thinking, so as to make their fellow-citizens forget sociaty's problems, and to restore royalist order. In its threefold, moral, logical and physical project, neo-stoicism causes the concept of religion to go through major dissociations : through its philosophical theology which rationalizes christianism, through the submission of civil religion to political success, through the reduction of religious sentiment to the virtuous piety of the + preud'homme ; following nature, it undermines ecclesiastical power, by putting the wise man's conscience above that of men. It works inside christianism to soften narrow-minded augutinism and the dogma of its doctors. The sage, who is drawn to tranquillity, eclectism and methodical doubt, turns to intellectual research by way of erudition and the study of nature which leads him to god. These trends are not exclusive of inner forces such as the protestants'mistrust of neo-stoic caution, their belief that men are vain, and the sceptics' refusal to get involved in public matters.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par H. Champion à Paris

Les idées stoïciennes dans la littérature morale des XVIe et XVIIe siècles, 1575-1642


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (733 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2142
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les idées stoïciennes dans la littérature morale des XVIe et XVIIe siècles, 1575-1642
  • Dans la collection : Études et essais sur la Renaissance , 51 , 1164-6152
  • Détails : 1 vol. (1007 p.)
  • ISBN : 2-7453-1141-7
  • Annexes : Bibliogr. p. [919]-967. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.