La négation en anglais oral spontané : approche intonative de "not, n't, no"

par Isabelle Gaudy

Thèse de doctorat en Linguistique anglaise

Sous la direction de Laurent Danon-Boileau.

Soutenue en 1999

à Paris 3 .


  • Résumé

    Une analyse intonative remet en cause la catégorisation distinguant not et n't comme les marques respectives du discours soutenu et familier. Elle traite de la négation en terme de hauteur et de contour. La négation de plage haute se confond le plus souvent avec not et s'inscrit dans le contexte d'une alternative ou d'une binarité. Elle nie une relation prédicative déjà existante. Cette négation d'assertion existe dans un mode dialogal. La négation de plage basse se confond majoritairement avec n't et correspond a une description de données négatives factuelles. Cette assertion négative relève d'un mode monologal. La redondance entre not/n't et la plage haute et basse est réitérée dans les question-tags. Les questions-tags descendants, présentant n't, sont des énoncés boucles sur eux-mêmes. Les question-tags montants, contenant not, sont des indices de discordance. La redondance n'est cependant pas systématique. L'analyse intonative donne une valeur a des emplois contraints ou plus occasionnels de la négation. No regroupe a la fois les valeurs de la négation de plage haute et de plage basse. Il peut nier une information ou accepter un contenu négatif. On le traite alors en terme de contour et en relation avec les informations qu'il introduit en aval. No permet de reconsidérer la négation en terme d'anticipation.

  • Titre traduit

    Negation in spoken english : intonative approach to not, n't, no


  • Résumé

    The established difference between not and n't as representative marks of standard and colloquial english is brought into question through an intonative analysis dealing with the height and shape of these negatives. "Higher negation" corresponds mainly to not and is uttered in a binary or alternative context negating an already established predicative link. This negation of assertion exists on a diologal mode. N't corresponds mostly to "lower negation" and describes negative facts. This negative assertion belongs to a monologal type of expression. Question-tags reiterate the redundancy between not/n't and the upper and lower levels. N't question-tags with a falling intonation are self-sufficient utterances, whereas not question-tags with a rising intonation indicate discrepancy. However, redundancy is not always systematic. An intonative analysis helps decipher the compulsory or occasional forms. No contains both the values of the lower and upper types of negation. It can negate information or accept a negative content. Its shape and its links with the subsequent information must then be taken into account. No makes it possible to reconsider negation under the angle of anticipation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (574 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2574
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.