Asymétries conjoncturelles et dynamique de l'emploi : essai de modélisations non linéaires

par Corinne Perraudin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre-Yves Hénin.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est d'étudier les fluctuations de l'emploi, et plus particulièrement les asymétries qui les caractérisent. Il s'agit d'abord de détecter empiriquement des asymétries dans le cycle de l'emploi, puis de choisir les modèles théoriques permettant de rendre compte des propriétés observées. Finalement, ces modèles sont confrontés aux données. Les études empiriques sont réalisées sur données d'emploi françaises et américaines. La comparaison des résultats pour ces deux pays permet d'étudier le lien entre les asymétries dans les ajustements de l'emploi et le fonctionnement du marché du travail. La première partie caractérise et spécifie les asymétries présentes dans les fluctuations (nettes) de l'emploi le premier chapitre présente des tests de symétrie. Le second chapitre propose une représentation non linéaire des fluctuations asymétriques de l'emploi : les modèles à plusieurs régimes à transition brutale ou lisse. La deuxième partie propose de justifier théoriquement l'existence d'asymétries dans l'emploi par la présence de coûts d'ajustement asymétriques. Le troisième chapitre fournit un état de la littérature sur les coûts d'ajustement asymétriques, et sur leur introduction, de manière théorique et empirique, dans les modèles dynamiques de demande de travail. Le quatrième chapitre estime ce type de modèle. Les règles de décision obtenues étant non linéaires, elles sont estimées par la méthode de l'inférence indirecte. La troisième partie intègre la dynamique des flux bruts d'emplois. Le cinquième chapitre caractérise la dynamique asymétrique des flux d'emplois à l'aide d'un modèle à changement de régime markovien. Le sixième chapitre propose un modèle structurel d'appariement sur le marché du travail, où les entreprises licencient quand le choc sectoriel auquel elles font face est défavorable. Ce modèle est estime à l'aide de la méthode des moments simulés sur des données de créations et de suppressions d'emplois.

  • Titre traduit

    Cyclical asymetries and employment dynamics : an essay on nonlinea modelling


  • Résumé

    The PhD aims at studying the cyclical fluctuations of employment, and more particularly the presence of asymmetries. First, we want to empirically detect asymmetries in the employment cycle, and then to choose appropriate theoretical models able to explain these asymmetries. Finally, these models are validated on their ability to reproduce the stylized facts. Empirical studies are based on employment data (since the beginning of the seventies) and the gross job flows (on more recent data) for France and the United-States. The comparison of results on both countries allows to study the link between asymmetries in employment adjustment and the labour market mechanisms. The first part deals with characterisation and specification of asymmetries in the (net) employment fluctuations. The first chapter presents symmetry tests. The second chapter proposes nonlinear representations of employment fluctuations : the switching models with sudden or smooth transition. The second part theoretically justifies the existence of asymmetries in employment by the presence of asymmetric adjustment costs. The third chapter gives a state of literature on asymmetric adjustment costs and their introduction in dynamic labour demand models, theoretically and empirically. The fourth chapter estimates this type of model. Decision rules obtained are nonlinear. The structural parameters estimation is realized through an estimating based simulation methods, the indirect inference. The third part integrates job flows dynamics. The fifth chapter characterises asymmetric dynamics of job flows thanks to a markovian switching model. The sixth chapter proposes a structural matching model of labour market in which firms fire when they face negative sector-related shocks. The model estimation is based on methods based on simulations on job creation and suppression data.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (428 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 397-416

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P99-018

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1511-1999-33
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.