Les interdits cinématographiques en France, 1919-1999 : (aspects historiques, juridiques, écomomiques et politiques)

par Albert Montagne

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Sagnes.

Soutenue en 1999

à Montpellier 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En france, les censures ont toujours restreint la liberte cinematographique. On peut les diviser en deux grands groupes : les censures juridiques, censures apparentes qui dissimulent les vraies censures, les censures paralleles publiques et privees. Avant d'aborder les censures juridiques, il faut preciser le regime juridique du cinema francais. Le cinematographe est, des sa genese, un secteur desorganise jusqu'a la creation du c. N. C. Puis la mise en place du registre public, du droit du cinema et du mediateur. Le cinema, une fois fortement encadre, va etre doublement controle. Il connait un premier controle preventif. Ce sont les censures nationales des polices speciales (commissions nationales de controle puis de classification, censure centrale du ministre charge du cinema) renforcees par les censures locales des polices generales des maires et des prefets. Il connait ensuite un second controle repressif, car, suite a l'invasion de l'erotisme et la pornographie sur les ecrans et a l'instauration de la classification x, les juges administratifs et penaux sont aussi amenes a intervenir. Les vraies censures, les censures paralleles, privees et publiques, sont aussi nombreuses. Lespremieres censures sont des censures d'ecran. Ce sont les autocensures professionnelles, celles de la profession, des realisateurs, des producteurs, des distributeurs, des annonceurs-afficheurs puis les censures religieuses. Les secondes censures sont les vraies censures. Ce sont d'abord les censures militaires et politiques, c'est enfin la plus importante censure, la censure economique.

  • Titre traduit

    Cinematographic restrictions in france 1909-1999. (historical, legal, economic and political aspects). Part 1. Illusion of visible censorship


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par L'Harmattan à Paris

Histoire juridique des interdits cinématographiques en France (1909-2001)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (483 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 777 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 99.MON-65

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 3188
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Histoire juridique des interdits cinématographiques en France (1909-2001)
  • Dans la collection : Champs visuels , 1269-7516
  • Détails : 1 vol. (258 p.)
  • ISBN : 978-2-296-04192-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [213]-243. Filmogr. p. [205]-211. Annexes : Décret 90-174 du 23 février 1990 sur la commission nationale de classification des oeuvres cinématographiques, Décret 2001-618 du 12 juillet 2001 modifiant le décret 90-174 du 23 janvier 1990 pris pour l'application des articles 19 à 22 du code l'industrie cinématographique et relatif à la classification des oeuvres cinématographiques
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.