Etude sédimentologie des couches riches en matière organique (sapropèles) du pliocène moyen de méditerranée orientale (Leg 160, ODP)

par Sung-Ho Bae

Thèse de doctorat en Géologie sédimentaire

Sous la direction de Marie-Madeleine Blanc-Valleron.

Le président du jury était Patrick de Wever.

Le jury était composé de Alain Foucault.

Les rapporteurs étaient Jean-Gabriel Bréhéret, Luis Martinez.


  • Résumé

    Les sapropèles pliocènes correspondant aux cycles 102 a 110 de Hilgen, et situés sous la lco de discoaster tamalis, ont été étudiés dans 4 sites odp (964, 969, 967 et 966, Leg 160) en méditerranée orientale. Dans le bassin ionien et au sud de la Crète (site 969), les cycles 102 a 108 sont contrôlés par la précession, tandis que les cycles 109 a 111 sont marques par l'obliquité. Mais dans la région du mont Eratosthène, la présence de deux sapropèles pour chacun des cycles 109 et 110 marque l'influence de la précession. La calcite (principalement les nannofossiles), représente la fraction la plus importante du cortège minéralogique et montre une cyclicité marquée dans le site 969. Plus à l'est, les valeurs sont moins différenciées, la bioturbation ayant perturbé le signal. Les valeurs en carbone organique total sont très élevées, jusqu'à 30% pour le site 969. L'index hydrogène (ih) et le diagramme ih/tmax indiquent l'oxydation partielle de la matière organique (mo) ou un mélange avec de la mo continentale. La mo est amorphe et marque une forte productivité, dérivant pro-parte au moins de diatomées (préservées au sein de certains sapropèles). Les argiles montrent des variations cycliques d'abondance. Les sédiments clairs correspondent à un enrichissement en palygorskite et kaolinite, interprétées comme résultant d'une augmentation des apports éoliens (Sahara). Les sapropèles sont dominés par les smectites provenant du Nil (966, 967) ou des bordures nord (969). Les nannofossiles montrent une diminution des coccolithes et de c. Pelagicus, et une augmentation des discoasters (en particulier d. Pentaradiatus) dans les sapropèles, suggérant un climat plus chaud. L'augmentation de helicosphaera carteri indique une diminution de salinité des eaux de surface. Les sapropèles apparaissent lies aux variations de propriétés des masses d'eau, et à la diagenèse qui gouverne la préservation de la mo, conduisant à altérer l'enregistrement des évènements de forte productivité organique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (134 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 191 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1999 -- 11

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 MNHN 0011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.