Développement de la flexibilité des systèmes représentationnels et procéduraux chez l'enfant : une approche au travers du dessin

par Delphine Picard

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Annie Vinter.

Soutenue en 1999

à Dijon .


  • Résumé

    Le principal objectif de ce travail a été d'étudier dans quelle mesure des enfants de 5 à 9 ans sont capables d'introduire des changements dans leurs dessins, à la fois au niveau représentationnel (flexibilité représentationnelle), et au niveau syntaxique (flexibilité syntaxique). Des paradigmes visant à induire des modifications symboliques et syntaxiques au niveau du dessin d'objets familiers chez l'enfant ont été utilisés : une tache d'innovation (dessiner des objets tels qu'ils n'existent pas dans notre monde mais pourraient exister sur d'autres planètes) ; une tache de délétion (dessiner des objets rendus partiellement invisibles par un magicien) ; une tache de copie d'objets hybrides (dessiner, par exemple, une maison avec des oreilles, une maison transformée en chaussure). Les résultats montrent que la flexibilité représentationnelle, comme la flexibilité syntaxique, existent à tous les âges, mais présentent chacune des caractéristiques bien particulières. La flexibilité représentationnelle se transforme qualitativement entre 5 et 9 ans. Elle évolue d'un niveau intra-représentationnel à un niveau inter-représentationnel, et évolue également de changements basés sur les éléments des représentations à des changements basés sur la totalité et les relations tout-parties des représentations. Par contraste, la flexibilité syntaxique se révèle être particulièrement sensible au contexte (propriétés de l'objet et la nature des taches graphiques).

  • Titre traduit

    Development of the flexibility of representational and procedural systems in children : an approach through drawing


  • Résumé

    The main aim of this work was to study the extent to which 5 to 9 year old children are able to introduce changes in their drawings, both at the representational level (representational flexibility), and procedural/syntactic level (syntactic flexibility). Paradigms based on the induction of symbolic and syntactic modifications of familiar drawings were used : an innovation task (drawing objects that do not exist in our planet), a deletion task (drawing objects that have been rendered partially invisible), an hybrid objects copying task (drawing, for instance, a house with wings, a house changed into a shoe). Results showed that representational and syntactical flexibilities exist at all ages, but present each particular characteristics. Representational flexibility qualitatively changes between 5 and 9 years of age. It evolves from an intra-representational to an inter-representational level, and also evolves from changes based on the elements to changes based on the whole and part-whole-relationships of a graphic representation. In contrast, syntactic flexibility was shown to be mainly contextdependent, in particular, with regard to the type of object and to the nature of the drawing tasks).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (227 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie 112 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T124

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999DIJOL002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.